VOTE | 35 fans

#104 : Inspiration

Réalisateur : Mark Mylod
Scénariste : Alexa Junge

Tara et sa nouvelle amie Tiffany rejoignent Charmaine pour une nuit entre filles, où Tiffany demande à "rencontrer" une des personnalités de Tara.

Titre VO
Inspiration

Titre VF
Inspiration

Première diffusion
08.02.2009

Première diffusion en France
20.05.2010

Plus de détails

 Comme elle en a pris l’habitude, Tara se confie à sa caméra ; elle explique qu’elle ne croit pas en Dieu ; Alice est croyante et fait une prière le soir. Tara croit plutôt en l’art. Désabusée, elle montre ses dernières œuvres : une campagne pour la semaine nationale contre la colite, une campagne pour promouvoir la plantation d’un arbre avec Hadassah, des campagnes qui ressemblent à des « thermomètres géants pour leur collecte de fonds ». Pourtant, de temps en temps, ce qu’elle fait pour le travail, elle le fait aussi par amour et c’est le paradis.

De retour dans leur chambre, elle constate que Max est levé, il prend sa douche. En se retournant, il la surprend en train de le regarder.

Tara descend dans la cuisine, Marshall et Kate déjeunent. Elle trie le courrier, promet à Marshall qu’elle sera au don du sang organisé par Laurie Marvin de 14 à 16 h pour faire des brownies et demande pourquoi Kate porte des lunettes de soleil. Marshall montre à ses parents un document scolaire au sujet d’un travail pour le théâtre à l’occasion d’Halloween. Kate ajoute qu’il s’agit de la Maison de l’Enfer, une pièce évangéliste pour effrayer les enfants. Max relève les phrases : «jeunesse tremblante, âme ébranlée. Ne réveillez pas les suppôts de Satan».

Marshall tente de lui arracher le document, mais son père continue : «outil d’évangélisation des années 90». Marshall se justifie en expliquant qu’il le fait pour s’infiltrer, ce qui l’aiderait à écrire un exposé supplémentaire en sociologie. Kate ajoute qu’elle pense plutôt que son frère utilise l’équipe de Dieu pour se rapprocher de Jason dont le père est pasteur. Tara réplique à Kate que si Marshall a choisi de s’investir là-dedans, il doit avoir une très bonne raison.

Au moment de partir avec Marshall, Max reçoit un appel de Neil. A cause d'une soirée bien arrosée, il ne peut pas venir travailler. Max pense qu’il ne va pas arriver à remplir son programme de la journée ; Marshall comprend que son père va avoir besoin de lui pour boucler sa journée, il accepte de l'accompagner sur la promesse de son père de le ramener à temps à l'école, pour un contrôle.

Tara travaille chez Tiffany lorsque cette dernière rentre chez elle. Elle se montre très satisfaite et enthousiaste par la fresque que Tara est en train de peindre. Tara remarque un petit panier de galets ; elle en prend un sur lequel est gravé «believe (crois)». Tiffany lui demande de le garder, ces galets sont à destination de ses amis.

Charmaine arrive à ce moment. Elle n’a obtenu que 4 réponses pour la «soirée du meilleur soi-même» ; elle rappelle qu’elle avait invité Tara mais sa sœur lui avait répondu qu’elle n’avait pas de revenus disponibles. Tiffany rappelle à Charmaine que rien de grand ne peut se faire sans travail, elle doit prendre le contrôle et laisser sa lumière briller. Tara prévient Charmaine qu’elle viendra à sa soirée.

 

Plus tard, chez sa psychologue, Tara signale que Tiffany a parlé de son travail à son chef de groupe pour la réalisation d’une fresque dans un réfectoire. La thérapeute lui fait observer qu’elle manque de confiance en elle car elle a du mal à admettre que Tiffany puisse apprécier son travail. Tara avoue avoir, sur le chemin en se rendant chez la psy, réalisé qu’elle n’a pas eu de véritable amie depuis très longtemps.

 

La thérapeute répond que les personnes ayant subi un traumatisme pensent ne pas pouvoir se montrer aimables, surtout dans le cas de Tara qui porte cette défense négative depuis si longtemps, reprendre confiance en elle prendra du temps. Tara aurait cependant aimé avoir plus d’aide au début de sa maladie. La thérapeute explique que ses doubles ont été créés pour cette raison, pour qu’elle puisse aller à l’école, au collège, rencontrer et épouser Max et pouvoir élever ses deux superbes enfants. Elle ajoute que Tara affronte la vie, elle a un boulot épanouissant, une nouvelle amie, elle peut être fière. Tara est heureuse de constater qu’elle est en progrès mais regrette que les doubles ne puissent venir voir la thérapeute.

 

 

Max montre à Marshall comment mettre en marche la tondeuse tracto-portée et tondre la pelouse de sa cliente. Malencontreusement, il dérange un nid de guêpes qui l’attaquent.

 

Charmaine accompagne son équipe, dans laquelle figure Kate, pour distribuer des prospectus sur les voitures en stationnement et promet à celui qui en placera le plus, un super sweat Vita-Self. Mais une autre équipe Vita-Self, déjà sur place, signale que le parking est sur leur territoire. Charmaine est obligée de battre en retraite.

 

Max a ramené Marshall en urgence à la maison. Tara soigne son fils dont le visage est très marqué. Inquiet, Marshall demande à Tara de ne pas trop en vouloir à son père, il s’amusait bien avant de s’étouffer. Max se sent fautif et préfèrerait que Tara soit en colère après lui. Tara lui reproche d’avoir fait rater l’école à Marshall. Max remarque qu’il n’est pas le seul à faire des bêtises. Tara lui demande de rechercher la liste des délits que ses doubles ont commis et qu’il note sur son ordinateur. Max rappelle qu’il le fait pour que Tara sache tout, sans secret entre eux, alors qu’il a horreur de les lui raconter.

 

Charmaine et Kate discutent dans la voiture, Charmaine se plaint de la journée de travail perdue et du stock de produits qu’elle a chez elle, que personne n’achète. Beaucoup de personnes essaient de s’en débarrasser sur eBay. Kate demande à sa tante de ne pas lui payer la journée et propose d’en parler à son manager pour organiser quelque chose à Barnabeez. Kate se souvient du slogan de Vita Self qui dit de créer le futur en innovant au présent.

 

Après s’être regardé dans la glace de sa salle de bains, Marshall demande à Tara la permission de sécher les cours qu’il pourra récupérer, de plus il ne pourra pas se rendre à la répétition. Tara est d’accord et fait remarquer que s’«Il» plait à son fils, c’est quelqu’un de bien et si Marshall lui plait, il se fichera complètement des piqûres ; pourtant, s’il ne va pas au théâtre, il ne saura jamais.

 

Tara est chez Tiffany, les deux jeunes femmes parlent de sexe en buvant un verre. Lorsque Tara mentionne T. et son charme de salope ingénue, Tiffany demande si le couple a établi des règles pour le sexe avec les doubles. Tara explique qu’au début et comme elle se sentait en faute envers Max, elle lui a dit «fais-toi plaisir !» Ce qu’il a fait avec T. mais Max s’est rendu compte que T. avait 16 ans. Ils sont tombés d’accord, c’était trop compliqué avec les doubles. Tiffany avoue à son tour qu’elle s’imagine être Neeschelle, une prostituée, pour arriver à faire certaines choses avec son compagnon. Tara remarque que c’est différent, quand Tiffany est Neeshelle, elle est toujours là, tandis que Tara ne sait pas où elle se trouve. Emue, elle pense que son mari et elle se sont un peu éloignés ces derniers temps.

 

En arrivant chez Barnabeez, Kate parle à son manager de son idée pour faire une super promo. Kate propose de faire un menu minceur.

Le manager refuse, ce n'est pas le genre de barnabeez.

 

Max est en train de tailler une haie, lorsque Tara arrive en s’excusant d’avoir laissé le fer à repasser branché et de ne pas s’en souvenir. Elle ajoute que ce n’est pas que quand les doubles prennent le contrôle qu’elle oublie des morceaux entiers. Elle part et revient depuis toujours. Avec ses médicaments, elle a loupé un tas de bonnes choses. Elle se souvient qu’ils se sont rencontrés à une fête, mais n’a aucun souvenir de leur premier rendez-vous. Tara veut se créer de nouveaux souvenirs et reprendre leur vie sexuelle.

 

Marshall s’est rendu à la répétition au théâtre. Jason l’a accueilli et s’est montré sensible aux piqûres de guêpes. De son côté, Kate avoue par téléphone à Charmaine que son manager n’a pas pu retenir son idée. Charmaine la remercie d’avoir toutefois essayé.

 

En raccrochant, charmaine arrive au restaurant, où l’attendent Tiffany et Tara pour une soirée entre filles.

Chez Barnabeez, après le départ des employés, le manager félicite Kate pour son idée, même si elle n’était pas bonne et lui laisse entrevoir une future promotion d’assistante manager.

Au restaurant, Tiffany continue de questionner Tara sur l’apparition des doubles et ce qui la déclenche. Elle aimerait également en rencontrer un.

 

Lorsque Tara rentre chez elle, Max est couché. Il lui demande si elle s’est amusée, elle répond négativement. Puis elle l’embrasse et ils font l’amour.

Le lendemain matin, lorsque Tara arrive chez Tiffany, elle la trouve devant la fresque qui a été tagguée : «crève, sale garce». Tara est atterrée et voudrait se défendre, mais Tiffany la chasse.

 

Tara est entourée par Max, Kate et Marshall. Tara seule à une clé de chez Tiffany qui pense que l’un des doubles est entré chez elle en pleine nuit pour altérer la fresque. Max doit accompagner Marshall au théâtre.

Tara restée seule est abordée dans son jardin par un huissier qui lui remet une interdiction d’approcher Tiffany.

 

Plus tard, Tara est rejointe par Charmaine qui n’a, de son côté, plus le droit de vendre les produits Vita-Self.

Les deux sœurs comparent les galets donnés par Tiffany. Celui de Tara, indique « crois » celui de Charmaine conseille « trouve la joie ». En riant, elles jettent le galet au loin. Tara constate qu’elles n’ont jamais réussi à se faire des amis.

Tara est dans sa chambre, devant sa caméra.

 

Tara : Je ne crois pas en Dieu. J'aimerais bien.

 

Tara pense à Alice, qui est croyante.

 

[Alice] : « Je Vous salue Marie,pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous.

 

Tara : Alice croit en Dieu.

 

[Alice] : « Vous êtes bénie entre toutes les femmes, Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

 

Tara : Je ne sais pas en quoi je crois. Si, je sais. En la foi. Et l'art. Pas que je fasse de l'art, ou autre. - Celle-là est pour la semaine nationale contre la colite. - Plantez un arbre avec Hadassah. Ça semble être une action pour ceux qui veulent des thermomètres géants

pour leur collecte de fonds. Mais de temps en temps, ce qu'on fait pour le travail, on le fait aussi par amour. Et quand c'est le cas... c'est le paradis. Max ? T'es debout ?

 

Max est sous la douche. Elle sort, il la rejoint dans leur chambre.

 

Tara : Je ne voulais pas... Je ne savais pas que tu étais, tu sais... en plein moment de gentleman. Ce qui est bien. Je trouve ça fantastique.

Max : Quoi ? D'où ça vient, moment de gentleman ?

Tara : Je viens de l'inventer.

Max : Là, maintenant.

Tara : Eh bien, oui. Je ne savais pas, donc...

Max : Non, c'est bien. J'aime bien. C'est... très Rhett Butler. Apportez-moi du brandy et des cigares. Je me prépare pour mon moment de gentleman. Pourquoi ? Parce qu'on n'a pas...

Tara : Un truc comme ça.

Max : Voilà... une question intéressante, jeune dame. Quand les femmes pourront voter, on en reparlera. En attendant, je serai dans la bibliothèque avec le Colonel, pour un moment de gentleman.

 

Tara retrouve ses enfants dans la cuisine pour le petit déjeuner.

 

Tara : Chèque pour le camping. Promesse de don à la foire aux livres. Et tu diras à Laurie Marvin qu'elle peut sortir son don du sang de son affreux museau refait... Je rigole. J'y serai de 2 à 4. Et je ferai des brownies. Prends-toi ça, Alice. Comme tes lunettes. Pourquoi ta sœur porte des lunettes de soleil ?

Kate : On met les drogues à l'ombre, aujourd'hui. Demain, on les couvrira.

Faudra porter un chapeau.

Tara : Quel esprit de groupe scolaire !

Marshall : Pas vraiment. Elle le fait, car sinon on est collés.

Kate : Putain de con de traître.

Tara : C'est un document scolaire ?

Marshall : Non, en fait. C'est... C'est un accord parental pour ce truc de théâtre que je fais.

Max : Quel truc de théâtre ?

Marshall : Pour Halloween. Une sorte d'histoire de maison hantée.

Kate : Attends, c'est la Maison de l'enfer ?

Tara : Quoi ?

Kate : Une pièce évangéliste pour effrayer les enfants. Tu vas jouer un violeur ?

Marshall : Non.

Max : Voyons ça, il est écrit : « Jeunesse tremblante, âme ébranlée. Ne réveillez pas les suppôts de Satan, outil d'évangélisation des années 90 ». Ils devraient changer ça de suite.

Marshall : Je fais ça pour m'infiltrer. J'écris un exposé supplémentaire en sociologie.

Kate : Marshy, tu mens. Je crois que tu rejoins l'équipe de Dieu pour te rapprocher de Jason. Le mystère est résolu. Son père est le pasteur. Oh, mon Dieu ! Il me tarde de danser à votre putain de mariage !

Max : Ça suffit !

Tara : Si Marshall veut s'investir là-dedans, il doit avoir une très bonne raison.

Kate : Ouais ! La bite !

Max : Marsh, je te dépose ? Je dois y aller.

Marshall : Oui. S'il te plaît.

Max (répond au téléphone) : Salut, Neil. Neil. Neil ! Je te comprends pas, Neil.

 

Max et Marshall rejoignent la voiture

 

Marshall : Finalement, la marijuana mène aux drogues dures. Pourquoi il a appelé depuis le parking d'Ikéa ?

Max : La serveuse du Pizza Hut n'a pas voulu rentrer avec lui, donc il est tombé ivre mort 10 m plus loin. - C'est une nouvelle cliente. Une énorme propriété. Comment je vais lui tondre la pelouse en un jour ?

Marshall : C'était rhétorique ? Car ça semblait euphémiquement cochon. - Quoi ? - Non ! Papa... J'ai un QCM de français, cet après-midi...

Max : Je te ramènerai à temps. Allez.

Marshall : D'accord.

Max : Ouais. Check ! C'est parti ! Super.

 

Tara travaille chez Tiffany. Cette dernière arrive en téléphonant.

 

Tiffany : Bon, tu sais quoi, chérie ? C'est pas de la saturation. Mais du rythme. Ils ne veulent pas de nous en Ouganda ? Cool, OK ? Mais ne me dis pas que c'est fini à Winnipeg, car c'est la peur qui parle, et ça prend pas avec moi. Chérie, je peux te rappeler ? C'est Jeff de l'équipe du président. Salut, chérie. Salut, beau gosse, donne-moi de bonnes nouvelles. Génial. Garde ça au chaud. Je te rappelle vite. (A Tara) : Salut. - Oh... mon Dieu ! Je suis rentrée tard, donc je n'ai pas vu ce que tu as fait hier ! Oh, c'est fabuleux. J'adore ! On dirait... que ça brille.

Tara : J'ai mis du mica dans le pigment.

Tiffany : Tu sais, je suis si heureuse que tu m'aies conseillé l'inspiration plutôt que la motivation. Oh, mon Dieu,

on voudrait y vivre, hein ? Tes autres personnalités

sont aussi talentueuses ?

Tara : Alice joue du piano. Elle est pas douée, visiblement. Elle remue beaucoup les bras.

Tiffany : Garde cette pierre. J'insiste. Les gens prennent toujours celle qu'il leur faut. - Qui est à la porte ?

Charmaine : Salut.

Tiffany : Chérie, entre. Comment ça va ?

Charmaine : Je n'ai que 4 réponses donc je vais peut-être attendre une semaine pour la soirée MDSM. Oh, bonjour... Tara. C'est la soirée du Meilleur de Soi-Même. Je t'ai invitée, mais tu as dit que tu n'as pas de revenus disponibles.

Tiffany : Voyons ces feuilles de présence. Pourquoi c'est rayé, là ?

Charmaine : J'ai surestimé le " oui. "

Tiffany : Bon, d'accord. Écoute-moi. Je ne vais pas dire que ça ne sera pas dur, car rien de grand ne se fait sans travail. Mais, soit tu restes ici, à dire : " Pourquoi ça n'arrive toujours qu'à moi ? " Soit tu prends le contrôle et tu vois ce que ta vie devient quand tu laisses ta lumière briller.

Charmaine : C'est ce que je veux.

Tara : Je viens à ta soirée, Charmie.

Tiffany : Tu vois ça ? Allez, prends une pierre.

Charmaine : OK.

 

Tara est à son rendez vous chez la psy.

 

Tara : Et elle m'a recommandée à son chef de groupe, au QG international pour réaliser quelque chose dans le réfectoire, c'est si généreux.

Thérapeute : Tiffany doit être très contente de votre travail.

Tara : Oui !

Thérapeute : C'est difficile pour vous de l'admettre ?

Tara : Non. Enfin... Si, mais... Pire que ça... Sur la route pour venir, j'ai eu cette... impression. Vous allez me croire folle. En fait, je le suis. C'est juste que... j'ai pas eu de véritable amie depuis si longtemps, que c'est presque effrayant d'espérer. J'ose même pas le dire tout haut.

Thérapeute : Ceux qui ont vécu des traumatismes ne croient pas être aimables. Vous avec en vous cette défense négative depuis si longtemps, donc ça va prendre du temps pour avoir vraiment confiance.

Tara : J'aurais aimé avoir plus d'aide pour ce qui m'est arrivé.

Thérapeute : Les doubles le savent. C'est pour ça que le système a été créé, pour vous protéger. Pour que vous puissiez aller à l'école, au lycée, que vous puissiez rencontrer et épouser Max, et élever ses superbes enfants.

Tara : Je suis désolée que les doubles aient du mal à venir ici. C'est...

Thérapeute : Nous avons le temps, ma chère. Peut-être... Tara a-t-elle besoin d'espace pour encaisser.

Tara : Encaisser quoi ?

Thérapeute : Regardez-vous. Vous affrontez la vie. Vous avez un boulot épanouissant, vous avez une nouvelle amie. Vous pouvez être fière !

Tara : Donc, c'est... ce qu'on appelle un progrès !

Thérapeute : Un peu, oui !

Tara : Je vois ça !

 

Chez sa cliente, Max montre le fonctionnement de la tondeuse auto tractée à Marshall.

 

Max : Quand tu veux démarrer, tu baisses ça. Tout doux ! - Appuie sur le champignon. Ouais, voilà ! - Regarde ça ! - Rock and Roll ! Ralentis.

 

Marshall percute une haie et dérange un essaim de guêpes

 

Marshall : Papa !

 

Max fouille fébrilement dans sa camionnette pour trouver un médicament anti allergique pour Marshall qui s’étouffe.

 

Max : J'en avais une, là. Bordel de merde ! Dans ma sacoche. Putain ! - 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10. OK. C'est bon.

 

Charmaine accompagne son équipe à laquelle appartient Kate, dans un parking, pour distribuer des prospectus.

 

Un distributeur : Mes bras !

Charmaine : Je sais ! Vous assurez vraiment ! N'oubliez pas, rien de grand ne se fait sans travail, hein ?

Un distributeur : Putain, oui !

Charmaine : N'oubliez pas non plus que celui d'entre vous qui fera le plus de voitures aura un super sweat Vita-Self en plus du liquide que je vous donne.

 

Un groupe de jeunes gens asiatiques les interpellent.

 

 

L’homme : C'est à vous ?

Charmaine : Oui. Un problème ?

L’homme : C'est nous Vita-Self, ici. C'est notre centre commercial.

Un distributeur : Il est à tout le monde, Sudoku.

Charmaine : D'accord, c'est le vôtre. Aucun problème. Tout va bien. (A Kate) : Prends ces putains de papiers.

 

Max a ramené Marshall à la maison.

 

Tara : Désolée. Je sais, ça...

Marshall : Ça va aller, Maman.

Tara : OK. Bon sang, tu devrais te reposer.

Marshall : Oui, je vais regarder « Brève Rencontre » et attendre un peu.

Tara : Super.

Marshall : Maman, je m'amusais bien jusqu'à ce que j'étouffe. Donc, n'en veux pas trop à Papa.

Max : Je préfèrerais. Je me sentirais mieux.

Tara : J'ai pas l'énergie.

Max : Mais si. Il est allergique et j'ai perdu l'EpiPen.

Tara : Et tu lui as fait rater l'école.

Max : Donc tu es fâchée.

Tara : Bien sûr que je suis fâchée. Il aurait pu être gravement blessé. À quoi tu pensais ?

Max : Je suis pas le seul à avoir fait des conneries.

Tara : Tu veux qu'on fasse la liste ?

Max : Non, c'est pas ça.

Tara : Tu veux reparler de la foisoù T. a laissé le fer branché, où Katie s'est brûlée et a eu une cloque qui ne cessait de se rouvrir ?

Max : Tu veux pas arrêter ?

Tara : Allez. Je veux entendre mes délits. Tu les as pas méticuleusement notés sur ton ordinateur ?

Max : Si, pour que tu saches tout, qu'on ait aucun secret. Tu crois que ça me plaît de te raconter ça ? Tara !

 

Plus tard, dans sa voiture, Charmaine discute avec Kate.

 

Charmaine : Je n'y crois pas. 200$ de prospectus, et une journée de boulot pour rien.

Kate : Tu n'es pas obligée de me payer, Tante Charmaine.

Charmaine : C'est gentil, ma puce. Mais j'ai toujours pour 600$ d'élixirs à la maison, et personne n'en achète. Tu sais combien de gens essaient de s'en débarrasser sur eBay ? Et sur tous les sites du genre. Je ne savais pas.

Kate : Je pourrais en parler à mon manager. Monter un truc à Barnabeez.

Charmaine : C'est vrai ?

Kate : Oui. Il n'y a pas un slogan de Vita-Self qui dit de... créer le futur en innovant au présent ?

Charmaine : Je suis tellement épatée par le pouvoir de Vita-Self !

 

Marshall s’examine dans le miroir de sa salle de bains.

 

Marshall : Maman... Je peux sécher l'école ? Je prendrai les cours.

Tara : OK. Tu n'as pas ta répétition après l'école ?

Marshall : Pas besoin de moi.

Tara : S’il te plaît, ça doit être un chouette garçon. Et si tu lui plais, il se foutra complètement des piqûres. Si tu n'y vas pas, tu ne sauras jamais.

 

Chez Tiffany

 

Tiffany : Au moins, il fait ça sous la douche. Mon ex avait son moment de gentleman à côté de moi dans le lit.

Tara : Quoi qu'il dise, je ne croirai jamais que je peux le faire mieux que lui. Enfin, je sais que T ne le voit pas comme ça, ce qui fait partie de son charme de salope ingénue.

Tiffany : Alors comment ça marche ? Vous avez des règles pour le sexe avec les doubles ?

Tara : Le premier thérapeute disait que ça devait être mon choix. Et je me sentais mal que Max en bave, alors j'ai dit : "Fais-toi plaisir !". Ce qu'il a fait... avec T. Et il a vu qu'elle aurait toujours 16 ans. Ça a bien calmé les choses.

Tiffany : Tu m'étonnes.

Tara : En gros... on s'est mis d'accord. C'est trop compliqué s'il baise mes doubles.

Tiffany : Eh bien, tu sais... Quand je suce Roger, je me prends pour Neeshelle, de cette émission avec les prostituées ? C'est la seule façon pour moi d'y arriver. Je pense que tu es un génie. Vraiment.

Tara : Oui, mais c'est... Différent, tu vois ? Quand tu es Neeshelle, tu es toujours là. Je ne sais pas où je suis.

Tiffany : Quoi, ma chérie ? Ça ne va pas ?

Tara : Désolée, juste que... Non... Avec Max... on s'est un peu... éloignés.

Tiffany : Désolée, je ne vois pas en quoi c'est différent de n'importe quel couple marié.

Tara : Tu crois ?

Tiffany : Écoute, c'est l'effet absolument inévitable du quotidien banal et de la biologie. Cite-moi donc un couple de votre âge qui fait l'amour plus d'une fois par semaine. Pas de personnages de télé. - Merci. Voilà pourquoi on boit.

 

Kate arrive chez Barnabeez.

 

Tonya : Salut, Kate.

Kate : Salut.

Gène : Salut Poulette.

Kate : D'où sort ce nom ?

Gène : Les travailleuses aiment les surnoms. On a des infos.

Kate : J'ai eu une idée pour faire une super promo.

Gène : Tu m'intéresses. Vas-y.

Kate : Protéines. Les gens raffolent des choses saines. On pourrait faire un genre de menu minceur ?

Gène : On ne fait pas ça. La prochaine fois, révise.

 

Tara rejoint Max chez une cliente, il est en train de tailler une haie.

 

Tara : Je suis désolée d'avoir laissé le fer branché. Je suis désolée de ne pas m'en souvenir.

Max : Chérie.

Tara : J'ai oublié des morceaux entiers de mon enfance, ou d'avoir presque tué nos enfants. Et ça n'est pas que quand les doubles prennent le contrôle. Je pars et je reviens depuis toujours, Max. Avec les médocs, je ne savais même pas tout ce je loupais. Toutes les bonnes choses. Je sais qu'on s'est rencontrés à une fête. Mais c'est tout. Je suis si tarée que je n'ai aucun souvenir de notre premier rendez-vous.

Max : Ma chérie... On s'est beaucoup défoncés à nos débuts.

Tara : Non, non, non. J'ai loupé tout ça. Je n'ai pas de souvenir ! Avec toi. Comment se créer des souvenirs avec quelqu'un qui n'est même pas là au présent ? Qu'est-ce qu'on a fait ?

Max : On a fait un ragoût avec une boîte de soupe aux champignons. Tout a cramé, on a déclenché les alarmes.

Tara : Je veux créer de nouveaux souvenirs, et reprendre notre vie sexuelle. La nôtre. Et s'il n'y en jamais eu, je veux la créer.

Max : Oh, on en avait une. Pourquoi le poulet avait cramé, à ton avis ?

 

Marshall arrive au théatre ;

 

Manager : Beau boulot. Beau boulot tout le monde. Ça rend vraiment bien. Très bien. (à Marshall) : Bienvenue. On va pas tarder à commencer, et... Oh, Kimmy ! Kimmy va te faire rattraper. OK ? Super.

Kimmy : Qu'est-ce que t'as ?

Jason : La ferme, Kimmy.

Marshall : Des abeilles mécontentes.

Jason : Ça fait mal ?

Marshall : Oui. Enfin... Non.

Jason : T'es mignon. Viens.

Marshall : Merci.

 

Chez Barnabeez, Kate appelle Charmaine.

 

Kate : C'est compliqué parce que c'est une chaîne nationale.

Charmaine : C'est adorable d'avoir essayé. Je dois filer. Salut.

 

Charmaine rejoint Tara et Tiffany au restaurant.

 

Charmaine : Désolée du retard !

Tiffany : On a commencé sans toi.

Charmaine : Je vais prendre... la même chose qu'elles. Et des tacos.

Tiffany : Alors... Alors, tu as conclu ce marché ? - Brave fille ! Brave fille ! C'est ta tournée.

Charmaine : Bien. Je vais prendre une gorgée de ça.

Tara : Gorgée ?

Charmaine : OK !

 

Chez Barnabeez ; les employés commencent à partir.

 

Employé : À plus.

Kate : À plus.

Gène : Juste une chose. Tu n'es pas celle que je croyais.

Kate : Non ?

Gène : Tout relier. Stock, demande. Ça n'était pas la bonne idée, mais... Tu sais comment tu as pensé ? En assistante manager. Un jour, poulette. Très bientôt.

Kate : J'ai une augmentation ?

Gène :Non.

 

Au restaurant.

 

Tiffany : Alors c'est déclenché par un déclic, c'est ça ? - Merci. - Et le déclic est quelque chose qui te rappelle un mauvais souvenir par exemple, ou quoi ?

Tara : Oui, mais la plupart des déclics sont étranges, comme l'odeur du café instantané, par exemple. Je ne sais pas ce que ça veut dire.

Tiffany : Et il n'y avait pas de double avant ce moment, mais tu ne sais pas ce qu'il s'est passé ?

Charmaine : À l'internat, elle a couché avec un mec alors qu'elle voulait pas.

Tara : Charmaine !

Charmaine : Quoi ? Tout le monde a ses merdes ! C'était l'époque où un non signifiait lui payer un autre verre. Si on m'avait payée à chaque mec que je me suis fait sans en avoir envie, en étant bourrée... Je serais pas en train de vendre du Puta-Self.

Tiffany : Attends. Tu ne crois pas à tout ça ?

Charmaine : Écoute... Je regarde des reportages. Je crois qu'il arrive des choses horribles que les gens oublient. Mais enfin, pourquoi dès qu'il s'agit des TDI, c'est toujours des pervers qui électrocutent le sexe des enfants ? Enfin, qui a un générateur prêt à électrocuter ?

Tiffany : Tu hurles.

Charmaine : Où trouver... une gégène à... Bonjour... À Auchan ? Merci.

Tiffany : On peut avoir la même chose, s'il vous plaît ? Merci. Oh mon Dieu... Je veux en voir un.

Charmaine : Tiffany, tu devrais pas.

Tiffany : Si, je veux. Vraiment !

Tara : Je ne suis pas un monstre de foire.

Tiffany : Allez ! Bonjour, qui est là ? Montre-toi et bois un verre avec nous. J'ai déjà dit que j'ai été maltraitée ? C'est vrai.

Charmaine : Apparais, allez !

 

Tara rentre chez elle et se couche près de Max.

 

Max : Tu t'es amusée ?

Tara : Non.

 

Le lendemain matin, Tara arrive chez Tiffany. La fresque a été taguée.

 

Tara : Bonjour ! Je n'ai pas...

Tiffany : Va-t-en.

 

Tara est chez elle, entourée de sa famille.

 

Max : Donc Tiffany pense qu'un de tes doubles est entré chez elle en pleine nuit.

Tara : Je suis la seule à avoir la clé.

Marshall : Si ça tombe mal, je vais pas à la répétition.

Max : Non. Je peux le déposer ? Je reviens de suite.

Tara : Vas-y ! Infiltre-toi.

Marshall : Merci, Maman.

 

Plus tard, Tara est dans le garage, devant sa maison. Un motard s’approche et lui remet une enveloppe.

 

Motard : Vous êtes Tara Gregson ?

C'est quoi ?

Tara : Une interdiction d'approcher.

Kate : Merde !

 

Au théatre, Marshall répète sa scène avec Jason.

 

Manager : Il faut y croire, jeunes gens. On doit sauver des âmes homosexuelles ! - Kevin, on dirait une plante décorative. Allez, vas-y. Bouge !

 

Charmaine arrive chez Tara.

 

Charmaine : Mais, bordel de merde ! Il n'y a pas que l'interdiction d'approcher. Je n'ai plus le droit de vendre des produits Vita-Self. Tu fous tout en l'air... Pas vrai ?

 

Elles regardent les galets gravés que Tiffany leur a donnés.

 

Charmaine : Trouver la Joie. Salope narcissique.

Tara : On ne se fait jamais aucune amie.

Charmaine : Merci beaucoup.

Tara : Tu sais ce que je veux dire.

 

Tara se met à chantonner, et Charmaine la suit en tapant dans ses mains.

 

Tara :Soleil bas ou nuit de glace,

Deux garçons morts se battaient,

Dos à dos puis face à face,

À coups d'épées s'entretuaient.

Soleil bas ou nuit de glace,

Deux garçons morts se battaient…

 

Agenouillée devant son lit, Alice prie.

 

Alice : Dieu bénisse Max, Katie et Marshy. Dieu bénisse Charmie et Tara. Dieu bénisse T. Dieu bénisse Buck. Dieu bénisse...

 

Tara et Charmaine : Deux garçons morts se battaient…

Charmaine : J'arrête.

Tara : Allez.

Charmaine : Tu vas toujours trop vite.

 

Tara et Charmaine : Soleil bas ou nuit de glace,

Deux garçons morts se battaient,

Dos à dos puis face à face,

À coups d'épées s'entretuaient.

Soleil bas ou nuit de glace...

 

 

 

Tara is filming herself.

Tara: I don't believe in God. I wish I did.

Alice: Hail Mary, full of grace, the Lord is with Thee.

Tara: Alice believes in God.

Alice: Blessed art Thou amongst women, and blessed is the fruit of Thy womb.

Tara: I don't know what I believe in. Yes, I do. Faith. And art. Not that what I do is art or anything. This one here is for national colitis week. Hadassah plant a tree drive. Seem to be on some list for people who need gigantic fundraising thermometers. But once in a while... What you do for work is also what you do for love. And when that happens... it's heaven.

She hears an alarm bipping. She leaves the room, and walks to her bedroom

Tara: Max? You up?

She opens the bathroom door and sees Max masturbating in the shower, then Max sees her watching him, she bangs her head on the door returning to the bedroom

Tara: I didn't mean to... I didn't realize you were, you know... Having your gentleman's time. Which is fine. I think it's fantastic. What?

Max: Where'd you get the term gentleman's time.

Tara: I made it up. Right now. Just now. Well, yeah. I didn't know, so...

Max: No, no, it's good. I like it. It's... very Rhett Butler. Fetch me some brandy and cigars. I'm preparing myself a gentleman's time. Why? 'cause we're not having...

Tara: Somethin' like that.

Max: That's a... interesting question you pose, little lady. Some day when women have the vote, we'll have to discuss it. Until then, I'll just be in the library with the colonel having my gentleman's time.

 

In the kitchen, Kate is eating breakfast with her sunglasses on.

Tara: Okay, camping trip check. Book fair pledge. And if you could tell Laurie Marvin she can shove her pta blood drive out her hideous reworked snout... Only kidding. 2:00 to 4:00 shift. Plus, I'm making blondies. So eat that, Alice. Like your glasses. Why's your sister wearing dark glasses?

Kate: Shade out drugs today. Tomorrow's put a cap on drugs. We have to wear a hat.

Tara: Look at you with the school spirit!

Marshall: Not really. She's just doing it because otherwise we'd get detention.

Kate: Fucking benedict dushbag.

Tara: Is this form for school?

Marshall: No, actually. It's... It's a parental consent for this theater thing I'm doing.

Max: What theater thing?

Marshall: It's for Halloween. It's like a haunted house kind of deal.

Kate: Wait, is it a Hell House?

Tara: A what?

Kate: This evangelical play that they use to scare kids straight. Maybe you can be a gang raper?

Marshall: No.

Max: Let's see, it says here, "Youth quakin', soul shakin' keep you from wakin' up Satan's bacon cutting edge evangelism tool of the'90s." They oughta change that right now.

Marshall: I'm just doing it to infiltrate. I'm writing an extra credit expose for social studies.

Kate: Marshy, I think you're a liar. I think you're joining the God squad in order to get closer to Jason. And mystery solved. His dad's the pastor. Oh, my God I can't wait to dance at your ass pirate wedding!

Max: Hey, knock it off!

Tara: If Marshall wants to put his time into this, I'm sure he has a very good reason.

Kate: Yeah. Cock!

Max: Okay, Marsh, am I dropping you? I gotta go.

Marshall: Yes. Please.

Max's phone starts ringing, He picks up.

Max: Hey, Neil... Neil... Neil! I-I can't understand you, Neil.

Marshall: I guess marijuana is a gateway drug after all. Why'd he call you from the Ikea parking lot?

Max: Olive garden waitress wouldn't go home with him, so he drove 3 feet and passed out. Fuck! This is a new client. Huge property. How am I gonna aerate this lady's lawn in one day?

Marshall: Was that rhetorical? Because it sounded euphemistically filthy. What? (Max looks at him insistently) No! Dad... I have a quiz in french fourth period.

Max: I'll get you back in time. Come on.

Marshall: Fine.

Max: Yeah! Knuckles. My man! All right.

 

At the house Tara is working on

Tiffany, on the phone with someone: Now, you know what, honey? It's not saturation. It's timing. They don't want us in Uganda? Coolio, okay? But don't you tell me that we're done in Winnipeg, because that's just fear talking, and I don't play that. Okay, honey, can I buzz you back. That's Jeff from the president's team. Okay, bye, honey. Hey, himbo, give me the good news. Awesome. Okay, book it and cook it. I'll talk to you soon. Okay, bye. (She hangs up, then sees Tara's painting on the wall) Oh... my God! I came home late, so I didn't get to see what you did yesterday! Oh, it's amazing. I love it! It's like... It's glowing.

Tara: I put mica in the pigment.

Tiffany: You know, I am so glad You got me to go with inspiration over motivation. Oh, God, I just wanna live in there, right? Are your other personalities all so talented?

Tara: Well, Alice plays the piano. She's not very good, apparently. Just moves her arms around a lot.

The doorbell rings.

Tiffany: You need to keep that rock. I mean it. People always pick the one they need. Who is at our door? Hey. Hey, sugar, come on in. How's it going?

Charmaine: Well, I only have four rsvps, so maybe I could get another week before the byycb party. Oh, hey... Tara. That's the "best you, you can be" party. I already invited you, but you said you don't have disposable income.

Tiffany: OK, let me see these work sheets. OK, why is this one crossed out?

Charmaine: I talked past the "yes".

Tiffany: OK, all right. Now, you listen to me. I am not gonna say that this isn't gonna be hard, because to do anything of measure takes work. But you can either stand here and say, "Why is everything always happening to me?" Or you can take control and see what your life can become when you really let your light shine.

Charmaine: That's what I want.

Tara: I'll come to your party, Charmie.

Tiffany: You see that? All right, now go pick out a rock.

Charmaine: OK.

 

Tara is at her therapist.

Tara: So she's recommended me to this head honcho, at the world headquarters to do something in the executive dining room, which is so generous.

Therapist: Tiffany must be very pleased with your work.

Tara: Yeah!

Therapist: Is that hard for you to admit to yourself?

Tara: No. I mean... It is, but... And worse than that... When I was driving here today, I had this... feeling. You're gonna think I'm insane.

Therapist: Well, i'm sure you already do.

Tara: It's just... I haven't had a real friend in so long, it's kinda scary to be hopeful. Don't even wanna say it out loud.

Therapist: Well... People who've been through trauma don't believe they're lovable. You've been carrying that negative programming for a long time, so it's gonna take a while for you to really trust a new person.

Tara: I just wish I had more of a handle on what happened to me.

Therapist: Well, your alters know. That's why the system was created, to protect you. So you could live through school, so you could go to college, so that you could meet and marry Max, and raise those amazing kids.

Tara: I'm sorry my parts are so shy about coming out in here. It's...

Therapist: We have lots of time, honey. Maybe... Tara needs space to take it all in.

Tara: Take all what in?

Therapist: Well, look at you. You're facing life head-on. You've got satisfying work, you've got a new friend. You should be so proud of yourself!

Tara: So is this... Does this qualify as a breakthrough?

Therapist: You bet!

Tara: Well, smell me!

 

At the house of Max's client, Max is trying to teach Marshall how to drive the lawnmower.

Max: OK, then when you get going, you just drop this down. Whoa, nelly! Give it some gas. Yeah, there ya go!

Marshall: Look at this!

Max: Rock and roll! Slow down.

Marshall drives right into a bush. There's a buzzing sound growing louder and louder.

Marshall: Dad!

Max is furiously looking for something in his car.

Max: I had one in here. Motherfucker!

Marshall: In my briefcase. (Max injects him something in the knee) Fuck!

Max: One, two, three, four, five, six, seven, eight, nine, ten. OK. All right.

 

On a parking lot, Kate, Charmaine and two guys are putting flyers onto the cars' windshields.

Charmaine: Whoo, my arms!

Kate: I know!

Charmaine: Guys, we are doing so great! Remember, anything of measure takes work, doesn't it?

Guy 1: Fuck, yeah!

Charmaine: Also remember that whichever one of you does the most cars gets this very posh Vita-self hoodie in addition to the cash i'm giving you.

Chinese man: Are these yours?

Charmaine: Yeah. Is there a problem?

Chinese woman: We do Vita-self here. It's our mall.

Guy 2: It's everybody's mall, Sudoku.

The group of Chinese walks angrily towards them.

Charmaine: All right, it's your mall. No problem. It's all good. Get the fucking flyers.

Kate: Sorry.

 

In Marshall's room

Tara: I know, it...

Marshall: I think that's enough, Mom.

Tara: Ok. Oh, God, you should rest up.

Marshall: Yeah, I'm just gonna watch brief encounter, and cool my heels.

Tara: Nice.

Marshall: And Mom, it was pretty fun until my throat closed up. So don't chew Dad a new one.

Max: I wish you would. It'd make me feel better.

Tara: I don't have the energy.

Max: Yeah, you do. He's allergic, and I lost my EpiPen.

Tara: Plus, you took him out of school.

Max: So you are mad.

Tara: Of course I'm mad. He could have been really hurt. What were you thinking?

Max: I'm not the only one that's ever screwed up around here.

Tara: You wanna give me the laundry list?

Max: No, I don't.

Tara: You don't wanna remind me about the time T left the iron on, and  Katie burned herself and got a bubble on her hand, and since she was still crawling, it kept splitting open?

Max: Will you knock it off?

Tara: Come on. I wanna hear all my offenses. Don't you have them meticulously listed on your computer?

Max: Yeah, so you'll know everything, so we won't have secrets. Come on, you think I wanna tell you that stuff? Tara!

 

In Charmaine's car

Charmaine: I can't believe this. 200 bucks' worth of flyers, and a whole day's work down the drain.

Kate: You don't have to pay me, aunt Charmaine.

Charmaine: That's nice, sweetie. But I still have 600 worth of elixirs at home, and nobody wants to buy it. Do you know how many people are trying to unload this stuff on eBay? Even at all the fake eBays.

Kate: I had no idea. Maybe we can talk to my manager. Set something up at Barnabeez.

Charmaine: Really?

Kate: Sure. I mean, isn't there some sort of Vita-self slogan about... making your own future but innovating your present?

Charmaine: I'm just so blown away by the power of Vita-self!

 

In Marshall's and Kate's bathroom

Marshall: Mom... Can I skip school today? I'll get the homework.

Tara: Okay. Don't you have rehearsal after school?

Marshall: They don't need me.

Tara: If you like him, he must be a great guy. And if he likes you, then he won't give a damn about the bee stings. If you don't show up, you'll never know.

 

In Tara's client house

Tiffany: At least he does it in the shower. My ex used to have his gentleman's time right next to me in bed.

Tara: I don't care what he says. I just, I'm never gonna believe that I know how to do it better than he does. I mean, I know T doesn't feel that way, which is, I'm sure, part of her skank muffin appeal.

Tiffany: So how does it work, you know? Do you guys have, like, rules about having sex with the alters?

Tara: Well, the first DID therapist said it should be my choice. And I felt bad about putting Max through so much, so I was like, "knock yourself out". Which he did... with T. Until he realized she was stuck at 16. And that kinda put a damper on things.

Tiffany: Gotcha.

Tara: Basically, we... mutually agreed. It's... too messy if he fucks my alters.

Tiffany: Well, you know... When I blow Roger, I pretend I'm N'ichelle, from that Fox show with the grainy streetwalkers? It's like the only way I can get through it. Honestly, I think you are a genius. I really do.

Tara: Yeah, but it, it's... different, you know? When you're N'ichelle, you're still in the room. I don't know where I am.

Tiffany: What is it, honey? What's wrong?

Tara: Sorry, it's just... No... Max and I... haven't been very... connected.

Tiffany: I'm sorry, but I don't know how that's any different from any other couple who've been married for a while.

Tara: Really?

Tiffany: Listen, I hate to disappoint you, but that is like the centrifugal forces of unsexy daily life plus biology. You know, you name me one couple your age who has sex more than once a week. Who are not tv characters. Thank you. And this is why we drink.

 

At Barnabeez

Kate: Hey.

Gene: Hello, Kitty.

Kate: Why do you always call me that?

Gene: Workers like nicknames. We have solid data.

Kate: Hey, so I have a line on an excellent product discount.

Gene: Love that word. Hit me.

Kate: Protein powder. I mean, people love healthy shakes. So we could tie it into some sort of... fit menu?

Gene: We don't do that. Next time, do your homework.

 

At Max's client house

Tara: I'm sorry I left the iron on. I'm sorry I don't remember leaving the iron on. Babe... It isn't just that I can't remember whole chunks of my childhood or almost killing our children. And It doesn't only happen when the alters they are out and doing stuff that I don't know about. I've been fading in and out forever, Max. Until I quit the meds, I didn't even know how much I'd lost. How much good stuff. I remember I met you at a party, but that's it. My head is so messed up, I literally have no memory of our first date.

Max: Honey... We got high a lot when we first started going out.

Tara: No, no, no. The point is, I missed it.  I can't reminisce! With you. I mean, how can you make a lifetime of memories with someone when the person you're spending it with isn't even there? What did we do?

Max: We made a casserole thing with a can of mushroom soup. Burned the shit out of it, set off all the alarms.

Tara: Well, I wanna make new memories, and I want our sex life back. Our sex life. And if we never had one, then I wanna make one.

Max: Oh, we had one. Why do you think you burned the shit out of the chicken?

 

At the church

Pastor: Great work, guys. Great work, everybody. Really looking good. Just great. Welcome. Welcome. We're just about to get started, and... Oh, Kimmy! Kimmy'll catch you up on the blocking. Okay? Great.

Kimmy: What happened to your face?

Jason: Shut up, Kimmy.

Marshall: I had a bad bug encounter.

Jason: Does that hurt?

Marshall: Yes. I mean... No.

Jason: You're so cute. Come on.

Marshall: Thank you.

 

Kate and Charmaine are talking on the phone. Kate is at Barnabeez, Charmaine is at the restaurant.

Kate: It's just complicated 'cause it's a national chain and everything.

Charmaine: Oh, you're a sweetheart for trying. I gotta run. Bye. (She hangs up and walks toward the table where Tiffany and Tara are sitting.) Sorry I'm late!

Tiffany: We started without you.

Charmaine, to a waiter: Excuse me, can I get one of... whatever they're having? And some nachos?

Tiffany: So...

Charmaine: So...

Tiffany: Did you close that deal? Good girl! Good girl! Drinks are on you.

Charmaine: Oh, good. I'll have a sip of that. (She takes Tara's glass of wine and drinks it)

Tara, taking is glass back: A sip?

Charmaine: Oh! Okay.

 

At Barnabeez

Gene: I'll say one thing. You're not the girl I thought you were.

Kate: No?

Gene: Putting it together. Supply, demand. It wasn't the right idea, but... you know what you were thinking like? Junior manager. Some day, Kitty. Some day soon.

Kate: Do I get a raise?

Gene, laughing: No.

 

At the restaurant

Tiffany: So the disassociation happens when you have a trigger, right? Thank you. And is the trigger something that reminds you of, like, some bad thing that happened to you, or what?

Tara: Yeah, but like a lot of the triggers are just weird, like, the smell of instant coffee or something. I mean, I have no idea what that means.

Tiffany: And there were no alters before the event, but you just have no idea what happened?

Charmaine: At boarding school, she had sex with a guy she didn't want to have sex with.

Tara: Charmaine!

Charmaine: What? Everybody has their shit!     Besides, that's back when "No" meant give her another drink. I mean, if I had a nickel for every guy I had drunk sex with when I didn't want to, well... I wouldn't be selling Vita- fuckin'- Self.

Tiffany: Wait. So you're not buying any of this?

Charmaine: Look... I watch 20/20, okay? I believe that bad things happen that people can't remember. But, I mean, how come whenever it's this DID thing, the abusers are always hooking up electrical boxes to the kids' genitals? I mean, who has electrical boxes ready to go?

Tiffany: You are screaming.

Charmaine: Can I get an electro... genital torturer at...Hi... At Wal-Mart? Thank you.

Tiffany: Can we have another one of those, please? Thank you. Oh, my God... I wanna meet one.

Charmaine: Tiffany, you don't.

Tiffany: No, I do. I do!

Tara: I'm not a dancing monkey.

Tiffany: Oh, come on! Hello, who's in there? Come out and have a drink with us. Did I mention I was molested? I was.

Charmaine and Tiffany: Come out, come out, come out!

 

In the bedroom

Max: Did you have fun?

Tara: No.

Tara goes on top of Max, kisses him, then starts to undress.

 

At Tara's client house

Tara: Good morning!

Tiffany is facing the painted wall, on which is now written in red letters "DIE YUPPIE CUNT". After a while, Tiffany turns toward Tara and stares at her angrily.

Tara: I didn't... No, no, no.

Tiffany: Get out.

 

At home, the whole family is in the living room.

Max: So Tiffany thinks one of your alters broke into her place in the middle of the night.

Tara: I'm the only one who has her key.

Max: Ok.

Marshall: If it's not a good time, I can just skip rehearsal.

Max: No, no. Can I drop him? I'll be right back.

Tara: Go! Go. Infiltrate.

Marshall: Thanks, mom.

 

Later, in the garage, Tara is looking at some of her sketches, when a man gives her a letter.

Delivery man: Are you Tara Gregson?

Kate arrives.

Kate: What is it?

Tara: A restraining order.

Kate: No shit!

 

At church, Marshall, Jason and some other guys are rehearsing their theater play. Everyone is moaning, lying on the floor.

Pastor: Gotta mean it, guys. We've got homosexual souls to save! Kevin, you look like you're waiting for the bus. Come on, let's go. Get moving!

 

Tara is standing outside Charmaine's building. Charmaine arrives.

Charmaine: I mean, what the fuck, okay? It's not just the restraining order. I'm banned from selling Vita-Self products. God...You just ruin everything... Don't you? Find joy. Self-satisfied bitch.

Tara: We never get to have any friends.

Charmaine: Oh. Thanks a lot.

Tara: You know what I mean. Early in the morning and late at night, two dead boys got up to fight. Back to back, they faced each other, drew their swords and shot each other. Early in the morning and late at night, two dead boys got up to fight.

 

In Tara's and Max's bedroom

Alice, praying: God bless Max, Katie, and Marshy. God bless Charmie and Tara. God bless T. God bless Buck. God bless...

 

Outside Charmaine's building

Tara: Two dead boys got up to fight.

Charmaine: I'm done.

Tara: Come on.

Charmaine: You always go too fast.

Tara: Early in the morning and late at night, two dead boys got up to fight. Back to back, they faced each other, drew their swords and shot each other. Early in the morning and late at night.

 

[END]

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

teddymatt 
01.09.2016 vers 05h

breched 
Date inconnue

elyxir 
Date inconnue

Olyne 
Date inconnue

langedu74 
Date inconnue

souplineuh 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente

Photo du mois
22.07.2018

Viola Davis
22.08.2018

Toni Collette
24.07.2018

Keir Gilchrist
24.07.2018

Brie Larson
24.07.2018

John Corbett
23.07.2018

Les Forums
22.07.2018

Actualités
Brie Larson est Captain Marvel

Brie Larson est Captain Marvel
Bientôt Brie Larson (alias Kate) jouera le rôle de Carole Danvers, Captain Marvel. Les premières...

Patton fait son cinéma

Patton fait son cinéma
Patton Oswalt (Neil) joue au côté de Emma Watson et Tom Hanks dans The Circle. Le film sorti en...

Brie fait son cinéma

Brie fait son cinéma
Brie Larson (Kate) est à l'affiche du film Free Fire de Ben Wheatley qui sort aujourd'hui. Synopsis...

Focus sur USOT

Focus sur USOT
Héhé ! Découvrons (ou redécouvrons) ensemble United States Of Tara à travers un nouveau Focus Sur....

Sortie cinéma | Krampus avec Toni Colette

Sortie cinéma | Krampus avec Toni Colette
Toni Collette est à l'affiche du film Krampus, sorti mercredi 4 mai dans les salles de cinéma...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Notre série était diffusée sur Showtime, mais quelle autre série aimez-vous de cette chaine ?

Total : 45 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:36

N'oubliez pas de venir voter au concours de personnages historiques sur LoT : 4ème phase en cours

Luna25, Hier à 18:36

Pas besoin de connaitre la série

choup37, Hier à 18:58

Plein de coms pour le nouveau design de FBI portés disparus.. mais personne pour parenthood?

BenMason, Hier à 21:40

Bonsoir, n'oubliez pas de venir faire un tour sur le quartier de Falling Skies! Bonne soirée!

Locksley, Aujourd'hui à 10:17

Nouveau jeu HypnoChance : 3 coffrets DVD de la saison 1 de The Hollow Crown sont en jeu ! Bonne chance !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site