VOTE | 35 fans

#107 : Altérations

Réalisateur : Tricia Brock
Scénariste : Diablo Cody

Charmaine décide de faire une opération chirurgicale pour augmenter la taille de ses seins et demande à Tara de l'aider lors de son réveil, mais c'est finalement Buck qui apparaît une fois son opération terminée. Kate conseille à Marshall de se la jouer dur à séduire...

Titre VO
Alterations

Titre VF
Altérations

Première diffusion
01.03.2009

Première diffusion en France
27.05.2010

Plus de détails


Charmaine regrette la chirurgie esthétique ratée qu’elle a subi à cause de son ex-mari, Kate essaie de se vieillir avec un rouge à lèvres foncé, Max rentre son ventre devant sa glace, Tara quant à elle voudrait rester elle une semaine entière.

Max fait irruption dans le cabinet de la thérapeute de Tara. Il pense avoir vu un nouveau double à l’occasion de la visite des parents de Tara. Il décrit une sorte de gnome en poncho. La thérapeute avoue qu’elle s’est renseignée et il ne semble pas rare qu’il existe un double jeune ou nocturne. Elle pense que cet être s’est manifesté à cause des secrets dans l’existence de Tara qui cherche des réponses sur sa jeunesse. La thérapeute préconise à Max d’accompagner Tara à sa prochaine visite et de parler ensemble des souvenirs qui ont déclenché l’apparition de ce nouvel alter. La collaboration entre un professionnel et un être aimé pourrait être efficace dans le cas de Tara.

Charmaine a décidé de faire refaire une chirurgie plastique et pointe l’inventaire demandé par la clinique, avec Tara. Cette dernière pense que sa sœur est belle comme elle est et n’a pas besoin de changer. Mais elle respecte le choix de Charmaine et sera présente à son réveil.

Kate et Marshall discutent en jouant sur une console électronique. Marshall déplore l’attitude de Jason qui l’ignore. Kate lui propose de l’ignorer également et la jouer tranquille, ne sachant pas si Jason est homo. Marshall croise Jason au théâtre pour les répétitions mais ne trouve pas de prétexte pour lui parler. Kate pense que c’est bien et lui conseille de rester enveloppé de mystère.


Max rejoint Tara dans la salle de bains de Kate et Marshall, dont elle voudrait refaire la décoration. Elle regrette de n’avoir que peu de souvenirs de leur enfance. Tara doit aider Kate pour sa dissertation et demande à Max d’accompagner Charmaine chez le Docteur Pete.

Max cherche à comprendre ce qu’il est arrivé à Tara au pensionnat mais elle ne peut répondre à ses questions. Max part chercher Charmaine.

Dans la salle de bains, Tara laisse la place à Buck.


Max conduit Charmaine, cette dernière est un peu nerveuse. Elle rappelle à Max que Tara doit rester avec elle la première nuit. Max lui apprend qu’il va en profiter pour rencontrer la compagne de chambre de Tara, Heidi qu’il a pu retrouver grâce à l’association des anciens élèves. Max veut comprendre ce qui a provoqué les troubles chez sa femme. Charmaine pense que sa sœur a inventé et créé les personnages par faiblesse. Déçu, Max lui rappelle que Tara prend toujours sa défense. Charmaine sort de la voiture en claquant la porte, elle signale qu’elle va subir une intervention lourde ; Max rectifie : facultative.

Au théâtre, Jason vient parler à Marshall, mais ce dernier reste distant et refuse de participer à un atelier de papier mâché, prétextant d’être trop occupé. Jason s’éloigne, désappointé.

Après son intervention, à son réveil, une infirmière vient avertir Charmaine que l’intervention s’est bien passée et qu’elle va pouvoir partir. Lorsqu’elle découvre Buck, Charmaine est prise de nausées et ne veut pas partir avec lui. Buck la rassure en affirmant qu’il conduira doucement pour ne pas abîmer ses nouveaux airbags, tout en caressant l’infirmière, au grand désespoir de Charmaine.



Arrivés chez Charmaine, Buck s’installe devant le poste de télévision pour un match de catch.

Excédée, Charmaine supplie sa sœur d’arrêter tout de suite. Buck répond qu’il n’est pas Tara et va devoir rester à la maison à cause de sa vanité féminine. D’autre part, il a fait le Viêt-Nam et ne se plaint pas.

Patiemment, Charmaine lui rappelle qu’elle s’appelle Tara, a 35 ans, 2 enfants et seulement opérée des amygdales en 1976. Pour toute réponse, Buck prend les médicaments de Charmaine contre la douleur et avale un comprimé.


Pendant ce temps, Max demande à Heidi si elle se souvient de quelque chose pendant qu’elles étaient à l’école.

Heidi raconte qu’elles se sont brouillées en 2ème année. Heidi sortait avec un garçon, Trip. Sportif, il faisait de la planche à voile et très sexy. Un matin, Tara est rentrée débraillée, comme si elle avait été agressée. Tara a dit qu’elle ne savait pas ce qu’il s’était passé. Plus tard, Heidi a appris que Tara avait passé la nuit avec Trip. Ce dernier a nié mais Heidi n’a plus reparlé à Tara. Mais elle pense qu’il lui a menti et qu’il a fait quelque chose à Tara.

Max note le nom de Trip : Johanssen.


Chez Charmaine, Buck nettoie son arme. Charmaine lui parle de Marshall dans l’espoir de faire revenir sa sœur, puis lui parle de la fresque dégradée dont on ne sait toujours pas par qui. Puis Charmaine fait remarquer que Tara a toujours été plus aimée qu’elle, Tara est mariée à un homme génial comme Max.

Buck lui demande d’arrêter de se plaindre.



Pendant que Max retrouve la trace de Trip Johanssen dans le livre du lycée Sainte-Anne, Buck aide Charmaine à se laver les cheveux. Pendant qu’elle évoque des souvenirs de leur enfance, Buck disparait au profit de Tara, accueillie avec soulagement par Charmaine.

Tara s’inquiète de l’attitude de Buck mais avec douceur, Charmaine la rassure, Buck a été très bien.


Le lendemain, Marshall apprend à Kate qu’après s’est montré froid et distant avec Jason, ce dernier l’a appelé la veille.

Marshall ne comprend pas pourquoi on doit cacher ses sentiments pour paraître plus attirant. Kate répond que les gens recherchent ce qu’ils ne peuvent pas avoir.


A son retour chez elle, Max prend Tara dans ses bras et sent l’odeur des cigarettes, il comprend que Buck a fait une apparition.

Tara discute avec ses enfants de leur emploi du temps pendant son absence. Max avoue être allé faire du sport et bu quelques bières avec Neil.

Le soir, dans leur lit, Max prend sa femme dans ses bras. Sous le lit, on aperçoit la cape rouge du nouvel alter de Tara.

        

 

 

 

 

 

Tara (voix off) : Beaucoup de gens veulent être sauvés d'eux-mêmes. Ils voudraient quitter leur peau et atterrir dans la peau d'un autre. Moi ? Je voudrais juste rester la même, une semaine entière. Mais alors, assez ironiquement, je serais une toute autre personne.

 

Max arrive chez la psy de Tara.

 

Thérapeute : À la prochaine.

Un client :  Merci.

Max : Désolé de débarquer comme ça, mais ça s'aggrave à la maison. Vous ne m'avez pas rappelé, et j'ai besoin de vous parler.

Thérapeute : À Max, je suis la thérapeute de votre femme, il y a des limites. Je ne peux pas vous conseiller. Mais si Tara veut venir...

Max : Je vous en prie, je... Je crois avoir vu quelque chose. Un nouveau double.

Thérapeute : Une personnalité totalement nouvelle ?

Max : Les parents de Tara nous ont rendu visite la semaine dernière, ça a été... la merde, comme d'habitude. Bref. Et j'ai vu quelque chose, en pleine nuit. Ça n'était pas Tara. On aurait dit...

Thérapeute : C'était quoi ?

Max : On aurait dit un gnome bizarre en poncho. Un gnome en poncho. Ce n'était pas elle. On aurait dit un animal. Il faisait ce qu'un animal ferait.

Thérapeute : Max, je me suis pas mal renseignée à ce sujet, ces derniers temps.

Max : Ces derniers temps ?

Thérapeute : Je ne devrais pas vous en parler du tout, mais... Il n'est pas rare qu'il y ait un double jeune ou nocturne. Je crois que cet être

s'est manifesté à cause des secrets dans l'existence de Tara. Elle cherche des réponses sur sa jeunesse. Peut-être que les jeux fantasques nocturnes l'aident à découvrir ces réponses.

Max : Ça n'était pas fantasque. La Fée Clochette est fantasque. Ce petit con pisse sur les gens.

Thérapeute : Je vais vous dire. Attendez la prochaine séance de Tara. Venez avec elle et on parlera ensemble des souvenirs qui ont déclenché tout ça.

Max : Vous croyez que ça va marcher ?

Thérapeute : Je crois qu'un professionnel et un être aimé qui travaillent ensemble, ça peut être efficace.

Max : OK. Je vous fais confiance.

Thérapeute : Merci.

 

Chez Charmaine.

 

Charmaine : OK, j'ai mes médicaments, un gros coussin, un soutien-gorge de sport à ma nouvelle taille, 4 DVD avec Kate Hudson, des aliments non-irritants, au cas où l'anesthésie me file la gerbe, et... T'as pensé à me prendre ces yaourts à boire que j'adore ?

Tara : Oui, mais Kate a bu tous ceux à la vanille.

Charmaine : Un jour, quand Katy se fera refaire les seins, je me vengerai.

Tara : Ma fille ne sera jamais aussi peu sûre d'elle.

Charmaine : Tara, Je t'ai choisie pour être mon poteau de roploplos après l'opération car je croyais que tu me soutiendrais. Toi, plus que les autres, tu sais ce que c'est d'être jugée.

Tara : Oui. Oui. Je crois juste que tu es belle comme tu es, et que tu n'as pas besoin de changer.

Charmaine : S'il te plaît...

Tara : Je viens m'occuper de toi. Tu vas te réveiller dans la salle d'opérations sur un nuage de Vicodin. Et je vais te ramener chez toi, te border, et te mettre Toi et moi... et Duprée.

Charmaine : OK.

Tara : Ça pourrait presque être drôle, sauf que tu auras un tube de drainage dans la poitrine, sans parler des contusions impressionnantes.

Charmaine : Tu crois que le Dr Pete peut m'arranger ?

Tara : Je suis lasse de tous ces gens qui s'appellent "Dr Pete."

Charmaine : Allez, Tara. Rassure-moi.

Tara : Ça va bien se passer. Trois petites incisions, et tout ira bien. Viens là.

 

Dans leur salon, Marshall et Kate jouent avec des consoles électroniques.

 

Marshall : Donc il faut commettre des actes de violence au hasard ?

Kate : Oui, c'est l'objectif principal. Tabasse la prostituée. C'est très drôle.

Marshall : Tu as raison. C'est un vrai délice. Bon... Je peux te demander conseil pour un truc bizarre ?

Kate : Vraiment ? Tu me demandes conseil ? Ta grande sœur superficielle, que tu railles et dévalorises ? C'est généreux.

Marshall : Oublie ça.

Kate : Vas-y. Continue.

Marshall : Jason m'ignore.

Kate : Ignore-le aussi.

Marshall : Je suis surpris que tu dises ça. Je croyais que tu me dirais de le poursuivre franchement.

Kate : Non. Certaines personnes peuvent faire ça, Moosh. Des gens comme moi. Mais tu dois la jouer tranquille. Les chances sont pas trop de ton côté, car on ne sait même pas si Jason est homo. Bon, moi je crois qu'il l'est, car il a une bonne tête de gay. Mais j'en suis pas sûre.

Marshall : Je le croise aux répétitions de Hell House. Mais on est tellement pris à incarner nos personnages et dans le jeu corporel. J'ai jamais d'excuse pour lui parler.

Kate : C'est très bien. C'est super. Sois enveloppé de mystère.  Ne lui parle pas. Ne le regarde pas. T'as jamais vu le film Boomerang ? Tu devrais jouer ce rôle.

Marshall : J'ai pas vu ce film. De toute façon, je me vois pas être aussi peu sincère.

Marshall : Ça fait faux, manipulateur.

Kate : Ouais.

Marshall : Je crois que le rôle est pour toi.

Kate : Sans aucun doute. Je suis un bandit, frérot.

 

Tara décolle une frise enfantine sur le mur de la salle de bains des enfants.

 

Max : Qu'est-ce tu fais à l'alphabet ?

Tara : Eh bien, notre fils a le béguin et notre fille vient d'être déclarée à l'URSSAF. Je crois que le temps de l'alphabet est officiellement terminé.

Max : Oui, ce ne sont plus nos bébés. T'as des souvenirs amusants de cet âge-là ?

Tara : Je me souviens quasi de rien. Tu le sais. Tu pourrais conduire Charmaine chez le Dr Pete ? Je dois aider Katie pour sa dissert sur Jason Pollock.

Max : Oui, oui.

Tara : Je la récupèrerai après.

Max : Tu me dis que t'as jamais fait le mur de l'internat pour aller voir un garçon, par exemple ?

Tara : Tu veux en venir où ?

Max : À rien. J'essaie juste de comprendre... Ce qui t'a fait.

Tara : Ce qui m'a fait quoi ? Un monstre ?

Max : Non.

Tara : Je ne suis pas ton projet d'aménagement intérieur, Max.

Max : Oublie. Je vais chercher Charmaine.

Tara : Merci.

 

Après le départ de Max, Buck vient remplacer Tara.

Charmaine est conduite par Max dans sa voiture.

 

Charmaine : Dis à Tara de venir me chercher dès que la clinique appelle. Ils ont dit que je pouvais rentrer 45 min après mon réveil.

Max : Bien sûr.

Charmaine : Elle va rester avec moi cette nuit, hein ?

Max : C'est prévu comme ça.

Charmaine : Donc tu as la maison pour toi tout seul. Une soirée en célibataire.

Max : En fait... Je vais rencontrer la copine de chambre de Tara, Heidi.

Charmaine : Quoi ? La grande Heidi ?

Max : Il se trouve que St Ann a une asso d'anciens élèves. Il n'y a eu que 14 Heidi depuis 1989.

Charmaine : Je comprends pas pourquoi tu t'imposes ça. C'est fou.

Max : Parce que je veux comprendre ce qui est arrivé à ma femme. Ce qui a créé les troubles.

Charmaine : C'est pas un trouble. C'est de la faiblesse. Elle se l'invente. Tu le sais. Ce sont des personnages qu'elle joue pour...

Max : T'es vraiment une sœur merdique. Tu sais quoi ? Elle prend toujours ta défense.

Charmaine : Je dis la vérité, car je tiens à elle. Je suis la meilleure sœur du monde. Maintenant, si tu veux bien m'excuser, je dois subir une lourde opération.

Max : Une opération facultative.

Charmaine : Lourde.

Max : Lourdement facultative.

Charmaine : Lourde.

 

Elle sort de la voiture en claquant la porte.

Au théâtre.

 

Jason : Salut, Marshall.

Marshall : Oh, salut.

Jason : Quoi de neuf ?

Marshall : Oh, rien de spécial. Je suis désolé de ne pas avoir appelé ni d'avoir eu le temps de sortir. J'ai été très occupé. Tu sais ce que c'est.

Jason : Oui, bien sûr. Je sais. Amuse-toi bien. Tu veux venir avec nous ? On fait du papier mâché. C'est français.

Marshall : Amusez-vous bien.

Jason : Bien...

 

Charmaine est en train de se réveiller.

 

L’infirmière : Regardez qui se réveille.

Charmaine : Où est le Dr Pete ? Le Dr Pete met à jour son blog, mais il voulait que je vous dise que vos filles sont magnifiques. Vous avez somnolé. Vous êtes prête à partir. On a appelé votre personne-relais.

Charmaine : Elle est là ?

L’infirmière : Oui, la personne est là.

 

En voyant Buck, Charmaine a une nausée.

 

L’infirmière : Les nausées sont fréquentes après une opération.

Buck : Ça me gêne pas. Tant que ça sort pas de l'autre côté.

Charmaine : C'est pas mon poteau de roploplos.

Buck : T'inquiète, bébé. Je vais conduire doucement, que t'abîmes pas tes nouveaux airbags.

Charmaine : C'est pas possible. Tara, arrête.

Buck : Appelle-moi Buck. Ou je te laisse ici avec la Revanche de la Momie.

Charmaine : C'est tellement toi.

L’infirmière : Tout va bien ?

Buck : J'ai tout sous contrôle, poupée.

 

En arrivant chez Charmaine, Buck la bouscule malencontreusement.

 

Charmaine : Attention.

Buck : Désolé, Madame. C'est quoi la chirurgie facultative, de toute façon ? Tu veux être charcutée par un Russe ?

Charmaine : C'est de la chirurgie corrective. Ma première opération des seins les a fait ressembler à ces yeux en plastique qu'on fait en colonie de vacances. Tu le sais bien.

 

Buck s’installe devant la télévision pour regarder un match de catch.

 

Buck : T'aimes les arts martiaux ?

Charmaine : Non, j'aime les comédies romantiques avec des femmes qui s'écroulent.

Buck : Ces gars s'écroulent aussi. Ils bouffent le sol toutes les 5 minutes. - On pleure pas.

Charmaine : Tara, je suis une putain d'épave. J'ai l'impression qu'un éléphant est assis sur ma poitrine et je suis sous médocs. Ne me fais pas ça. Arrête tout de suite.

Buck : Je suis pas Tara. T'as de la chance de m'avoir. Je devais aller à un championnat. Et là, je vais rester à la maison à cause de ta vanité de femme. Regarde-moi. Je me suis fait ramasser à Con Thien. Tu me vois pas chouiner.

Charmaine : Tara, t'as pas fait le Vietnam. Tu es une femme de 35 ans. Tu as deux enfants. T'as été opérée des amygdales en 1976, c'est tout.

Buck : "Oxycodone." C'est de l'héro pour les ploucs.

Charmaine : C'est pour la douleur.

Buck : J'ai mal.

 

Max rencontre Heidi.

 

Max : Comme je disais, je dois vous demander des choses. Et c'est... comment, un peu étrange. J'ai le sentiment que... quelque chose... est arrivé à Tara, quand vous étiez à l'école ensemble.

Heidi : Vous... Vous... Vous divorcez, ou quoi ? Vous cherchez des trucs dégueus. C'est pour la garde des enfants ?

Max : Non, non. Rien de tout ça. C'est pas un truc de garde.C'est une longue histoire et c'est compliqué, mais je... Je fais ça parce que je l'aime.

Heidi : Tara et moi, nous nous sommes brouillées en 2e année. J'arrive enfin... à avoir un petit-ami. C'est mon premier. Il s'appelle Trip. Il fait... plein d'activités. Il adore la planche à voile. Il est très plein-air et sexy en diable.

Max : Je vois.

Heidi : Un matin, Tara rentre et elle est débraillée.

Max : Débraillée comment ?

Heidi : Comme si elle avait été agressée. J'ai demandé ce qu'il s'était passé, elle a dit ne pas savoir. Mais je ne lui ai pas... vraiment demandé. Car ces galères étaient courantes à St Ann. C'était les années 80. L'époque des pogos, tout ça.

Max : Oui, mais la nuit de l'agression...

Heidi : Après, des filles me racontent qu'elle a couché avec Trip cette nuit-là.

Max : Votre Trip ?

Heidi : Oui, et j'ai eu les boules. Je l'ai questionné, il a nié. Je n'ai jamais reparlé à Tara, après ça. J'ignore ce qu'il s'est vraiment passé. J'y ai repensé pendant des années. Et c'est louche.

Max : Oui, très louche.

Heidi : Je crois qu'il a menti, et qu'il lui a fait quelque chose.

Max : Vous avez le nom de famille de Trip ?

Heidi : Vous avez un stylo ? Il s'appelle Trip... Johanssen.

 

Chez Charmaine.

 

Charmaine : J'ai regardé sous les bandages.

Buck : Ça t'a plu ?

Charmaine : Je crois que ça va être joli. Quand ça ne suintera plus.

Buck : Tu es une femme charmante. Je parie que ce coco t'as bien refaite.

Charmaine : On peut arrêter ça ?

Buck : Ça dépend si tu continues à parler.

Charmaine : Si je parle des gosses, ça te rechange ?

Buck : Rechange en quoi ?

Charmaine : Il paraît que Marshall a le béguin pour un garçon de son école.

Buck : Sûrement une autre tapette. C'est une épidémie, de nos jours.

Charmaine : Comment tu peux parler ainsi de ton fils ?

Buck : Marshall n'est pas mon fils, Dieu merci. Mon fils, il serait le roi des baiseurs de chattes ! - Tu le tiens ! Nique ce connard ! Putain.

Charmaine : Peut-être qu'il cherche juste son identité. Je ne sais toujours pas qui je suis. Je me suis fait lourder de Vita-Self.

Buck : Tu t'es bien fait baiser avec cette interdiction d'approcher. Pas vrai ?

Charmaine : On ne sait toujours pas qui a dégradé cette fresque ridicule. Enfin, de toute évidence... C'est Tara. Enfin tu... l'as fait. Je veux dire... Es-tu Tara ?

Buck : À ton avis ?

Charmaine : Je ne sais plus.

Buck : La petite dame a des soucis. Nous autres, on n'a qu'à se la fermer le plus longtemps possible.

Charmaine : Je la déteste vraiment. Parfois.

Buck : Je comprends pas les gonzesses. Toujours à se battre. Ça doit être à cause de votre abonnement mensuel.

Charmaine : C'est un truc de sœurs. Tu ne peux pas comprendre. Toute ma vie, Tara a été plus aimée par tout le monde. Par nos parents, bien sûr. Elle attire toujours les mecs bien.

Buck : Ils étaient pas tous bien.

Charmaine : Max est génial. J'ai jamais été avec quelqu'un de génial. Juste avec des mecs qui bossent dans des bars et ont de gros bras dégoûtants. Des mecs dont les noms sont des verbes d'action.

Buck : Comme moi ! Buck à l'action !

Charmaine : Tant mieux pour toi. Je me sens merdique. Mes cheveux ressemblent à rien. Tu peux m'aider ?

Buck : T'arrêtes de pleurer, OK ?

 

Max consulte le livre du lycée.

 

Max : Trip... Trip Johanssen.

 

Charmaine est dans sa baignoire, Buck lui lave les cheveux.

 

Charmaine : Merci. Je ne suis pas censée lever les bras avant le troisième jour.

Buck : Ouais.

Charmaine : Tu pourrais m'amener au stand de tir, un de ces jours ?

Buck : Bien sûr. Faut juste faire gaffe au recul. Faudrait pas t'éclater un néné.

Charmaine : Je crois que ça m'irait bien, un flingue.

Buck : Comme à toutes les femmes.

Charmaine : Mets bien de l'après-shampooing sur les pointes. Tu sais, quand on était enfants, Tara me lavait les cheveux. Un jour, on a joué à l'esthéticienne dehors avec l'arrosage, et on s'est fait gronder parce que le shampooing avait tué les géraniums de maman. Et... Buck ?

Tara : Charmaine ? Tu... Oh, mon Dieu. Je suis désolée.

Charmaine : Ah, Tara. Te revoilà.

Tara : Désolée. La cigarette me fait vomir.

Charmaine : C'est bon. Prends ton temps.

Tara : Qui t'a raccompagnée ?

Charmaine : Buck.

Tara : Oh non. Il a été horrible ?

Charmaine : Il a été un bon poteau de roploplos.

 

Tara est sortie acheter un en-cas.

 

Tara : Il n'y a absolument rien de sain dans ce sac.

Charmaine : Bien. J'ai besoin de saloperies pour éponger tous les médicaments.

Tara : Comment tu te sens ?

Charmaine : Comme si quelqu'un avait fourré des poches d'eau sous mes pectoraux. Mais mes cheveux sont super.

Tara : Buck devrait ouvrir un salon.

Charmaine : Il serait coiffeur-armurier.

Tara : Marrant.

Charmaine : Pas vraiment.

 

Kate est venue chercher son frère.

 

Kate : Alors, ça en est où avec Jason ? Tu lui as parlé ?

Marshall : Il est à l'école ici, tu sais ?

Kate : Comme 4000 autres connards qui vivent dans le coin. Qu'est-ce qui s'est passé ?

Marshall : Je l'ai rembarré aux répétitions. Comme tu m'as dit. J'ai été froid et distant.

Kate : Et ça a donné quoi ?

Marshall : Il m'a appelé hier soir.

Kate : Sans déc !

Marshall : Ouais. Il avait une question sur John McCabe. Mais je crois qu'il mentait parce que, depuis quand il s'intéresse à Altman ? Il s'en fiche.

Kate : J'avais raison.

Marshall : Je ne sais pas. Ça paraît tellement faux. Pourquoi les gens doivent cacher leurs sentiments pour être attirants ?

Kate : Parce que les gens recherchent ce qu'ils ne peuvent pas avoir. Truc de base sur les garçons. Il y a même un livre sur ça, « Le règlement ». Tatie Charmaine l'a dans ses toilettes.

Marshall : Alors je dois juste continuer à faire comme s'il ne me plaisait pas ?

Kate : Tu pourrais même te comporter comme s'il te déplaisait et ça marcherait sûrement.

Marshall : Je ne comprends pas.

Kate : Question de maturité, mec. Tu sais, ce qu'ils enseignent à la maternelle sur être soi-même ? C'est des conneries. Ne sois jamais toi-même. C'est le baiser de la mort.

 

Le lendemain, Tara rentre chez elle.

 

Marshall : Te revoilà !

Tara : Je l'ai dorlotée toute la journée. J'ai même pas pris une douche.

Max : Tu es une super amie de seins.

Tara : Poteau de roploplos.

Max : Je sens la poudre et les Lucky Strikes.

Tara : Devine pourquoi.

Kate : Salut, maman.

Tara : Salut, ma chérie.

Kate : Pourquoi tu portes ça ?

Tara : J'ai oublié de prendre des vêtements et j'ai dû emprunter ça à Charmaine.

Kate : Elle achète ça où, chez « Toujours Jeune » ?

Tara : Qu'est-ce que vous avez fait hier soir ? Vous aviez la maison pour vous. Sympa, non ?

Kate : Je suis sortie avec les filles. On a vu un film. C'est le film le plus idiot du monde. Tellement stupide, qu'il me tarde de le revoir pour le détester encore plus.

Marshall : Moi, des décors pour le théâtre. Ça commence à vraiment ressembler aux Enfers. Et j'ai créé une texture qui ressemble parfaitement à de la chair putréfiée.

Tara : Cool. Et toi ?

Max : Je suis allé faire du sport avec Neil et on a bu quelques bières.

Tara : C'est sympa et contre-productif.

Max : Comment va Charmainopause ?

Tara : Très bien. Elle désenfle déjà. Je crois qu'une fois guérie, les deux pointeront dans la même direction.

Marshall : On peut éviter de parler du corps de Charmaine ?

Tara : Désolée.

Max : Tu nous as manqué. Tu veux goûter le... Bœuf aux truffes de Marshall ? Des champignons qu'il connaît même pas.

Tara : Avec grand plaisir. Je vais juste me doucher. Je reviens dans une minute.

Kate : Ouais, tu sens la cigarette.

Tara : Toi aussi.

Max : Grillée.

 

Charmaine se regarde dans la glace.

 

Tara (voix off - puis devant sa caméra) : Le changement peut être bon pour l'âme, je suppose. Parfois, ça met du temps à venir. Dans mon cas, c'est juste très chiant. Je n'avais jamais menti aux enfants à propos d'un changement avant. Je ne veux pas... les stresser en ce moment. Mais je l'ai dit à Max. Je sais qu'il ne me cacherait rien.

 

Tara rejoint Max dans leur lit.

 

Tara : Je suis tout le temps fatiguée. Même au réveil je suis épuisée.

Max : Tu fais des rêves étranges ?

Tara : Non. Pourquoi ? Je parle en dormant ?

Max : Tu ne parles pas.

Tara : Tu t'es éloigné de moi, là ?

Max : Non.

Tara : Qu'est-ce qu'il y a ?

Max : Rien.

Tara : Je t'aime.

Max : Viens là.

 

 

Tara: A lot of people just want to be rescued from themselves. They wish they could be airlifted from their skin and dropped into someone else's. Me? Just wish I could stay the same for a whole week. But then, ironically I'd be a whole different person.

 

Charmaine goes on a website about elective surgery.

 

Max arrives at Tara's therapist.

Therapist: See you next time.

Boy: Thank you.

Max: I'm sorry to just show up like this, but things are getting very hairy at home. You wouldn't return my calls and I need to talk to you.

Therapist: Max, as your wife's therapist, there are boundaries I have to observe. I can't advise you. Now if Tara wants to come in...

Max: Please, I... I think I saw something. A new alter.

Therapist: Completely new personality?

Max: Tara's parents were visiting us last week and it was a... world of shit as usual. Whatever. And I saw something, in the middle of the night. It wasn't Tara. Was like this...

Therapist: What was it?

Max: It's like a weird poncho goblin or something. Poncho goblin. It wasn't her. It was like an animal. It did stuff an animal would do.

Therapist: Max, I've really been educating myself about this stuff lately.

Max: Lately?

Therapist: I shouldn't be speaking to you at all, but... It's very common for there to be a child-like or nocturnal alter. I think this being has manifested itself because of Tara's lifetime of secrets. She's looking for answers about her youth. Maybe whimsical nighttime play helps her discover those answers.

Max: This wasn't whimsical. Tinkerbell's whimsical. This little fucker pisses on people.

Therapist: Tell you what. Wait till Tara's next session. You come with her and we'll talk together about the memories that have triggered all this.

Max: You think that'll work?

Therapist: I think having a professional and a loved one working in tandem can be very productive.

Max: Okay. I trust you.

Therapist: Thank you.

 

Tara and Charmaine are in Charmaine's kitchen.

Charmaine: Okay, I've got my prescriptions filled, a big pillow, a sports bra in my new size, four DVD's starring Kate Hudson, soft bland foods in case the anesthesia makes me pukey, and... Did you remember to get those pudding snacks that I like?

Tara: I did but Kate ate all the vanilla ones.

Charmaine: Okay, well someday when Katy gets her tits done I will get my revenge.

Tara: My child will never be that insecure.

Charmaine: Tara, I chose you to be my post-surgery booby buddy because I thought you'd be supportive. You of all people should know what it's like to be judged.

Tara:I do. I do. I just think you're beautiful the way you are and you don't need to change.

Charmaine: Just...

Tara: I'm gonna take great care of you. You're gonna wake up in that operating room on a fluffy vicodin cloud. And I'm gonna take you home and tuck you in and put on "You, me, and Dupree". Okay. Could almost be fun, except you'll have a drainage tube in your chest and moderate to spectacular bruising.

Charmaine: Do you think Dr. Pete can fix me?

Tara: I'm weary of anyone who calls himself "Dr. Pete".

Charmaine: Come on, Tara. Reassure me.

Tara: It's gonna be fine. Just three little incisions and everything will be fine. Come here.

Tara gives her a hug.

 

Marshall and Kate playing some video game.

Marshall: So we're just committing random acts of violence?

Kate: Yeah, that's the main objective. Mug the prostitute. It's really funny.

Marshall: You're right. That's quite a delight. So... Can I ask you for some advice on something weird?

Kate: Seriously? You want advice from moi? Your shallow big sister whom you've mocked and belittled? That's rich.

Marshall: Forget it.

Kate: Come on. Proceed.

Marshall: Jason is ignoring me.

Kate: Ignore him back.

Marshall: See, I'm surprised you'd say that. I thought you'd tell me to, like, pursue him boldly.

Kate: No. I mean some people can be that, Moosh. Like people like me. But you have to play it cool. Besides, the odds aren't really in your favor because we don't even know if Jason's a homo. I mean I think he's a homo because he has a bad case of gay face. But even I can't know for sure.

Marshall: I mean, I see him at Hell House rehearsals. But we're just so busy inhabiting our characters and doing body work. I just never get a good excuse to talk to him.

Kate: Well, that's good. That's great. You have a mystique. Don't talk to him. Don't look at him. Have you ever seen that movie "Boomerang"? Gotta play the player.

Marshall: I didn't see that film. Anyway, I just couldn't see myself being so insincere. Just feels so fake and manipulative.

Kate: Yeah.

Marshall: I think you're the player.

Kate: No doubt. I'm a baller, dude.

 

Tara is removing the childish decoration in Kate and Marshall's bathroom. Max comes in.

Max: Hey, what are you doing to the alphabets?

Tara: Well, our son has a crush and our daughter just filled out her first W-2. I think we're officially out of alphabet territory.

Max: Yeah, they're not our babies anymore. You have any fun memories from that age?

Tara: I barely remember anything. You know that. Oh, hey, are you gonna drive Charmaine to Dr. Pete's? I gotta help Kate with her Jackson Pollock essay.

Max: Yeah, yeah.

Tara: I'll pick her up after.

Max: Are you telling me you never snuck out of your dorm to go see a boy or something like that?

Tara: What are you driving at?

Max: Nothing. Just wanted to find out... What made you.

Tara: What made me what? A freak?

Max: No.

Tara: I'm not your home improvement project, Max.

Max: Forget it. I'll get Charmaine.

Max leaves.

Tara: Thank you.

Tara transitions to Buck.

 

Charmaine and Max are en route to the clinic.

Charmaine: Tell Tara to come get me as soon as the clinic calls. They said I could go home 45 minutes after I wake up.

Max: Of course.

Charmaine: She's gonna stay with me all night, right?

Max: That's the plan.

Charmaine: So you get the whole place to yourself. Guys' night out.

Max: Actually... I'm gonna go meet Tara's old roommate Heidi.

Charmaine: What? Tall Heidi?

Max: Turns out St. Ann's has quite an alumni association. There's only 14 Heidis since '89.

Charmaine: I don't know why you do this to yourself. It's crazy.

Max: 'cause I want to find out what happened to my wife. What caused this disorder.

Charmaine: It's not a disorder. It's a weakness. All right, she does it to herself. You know that. Look, they're characters she plays to...

Max: You know, you're a shitty sister. You know that? She always sticks up for you.

Charmaine: I speak the truth because I care about her. I am the best sister in the world. Now if you'll excuse me, I have to go have major surgery.

Max: Elective surgery.

Charmaine: Major.

Max: Majorly elective.

Charmaine: Major.

 

Marshall is at the playhouse. Jason comes over.

Jason: Hey, Marshall.

Marshall: Oh, hey.

Jason: What's up?

Marshall: Oh, you know, this and that. Hey, sorry I haven't, you know, called you or been able to hang out. Just been so busy. You know how it is.

Jason: Yeah, sure. I know. (MArshall ignores him) Have fun doing that. Hey, you want to come hang out with us? We're doing paper mache. It's French.

Marshall: Enjoy yourselves.

Jason walks away.

 

At the clinic, Charmaine just woke up after the surgery.

Nurse: Well... Look who's up.

Charmaine: Where's Dr. Pete?

Nurse: Dr. Pete's updating his video blog, but he wanted me to tell you your girls look gorgeous. You've been napping on and off. You're pretty much ready to go. We called your support person.

Charmaine: Oh, she's here?

Nurse: Yes, the person is here.

Charmaine sees Buck entering the room and throws up.

Nurse: Nausea is common in recovering patients.

Buck: Fine by me. Long as it ain't coming out the other end.

Charmaine: That's not my booby buddy.

Buck: Don't worry, babe. I'll drive real safe so you don't hurt your new fun bags.

Charmaine: This isn't happening. Tara, stop.

Buck: Call me Buck.  Or I'm gonna leave you here with the mummy's revenge.

Charmaine: This is so like you.

Nurse: Is everything all right?

Buck: Hey. I got it all under control, sugar.

 

Buck and Charmaine are leaving the clinic. They arrive at Charmaine's.

Charmaine: Careful.

Buck: Sorry, ma'am. What the fuck is elective surgery anyhow? You wanna be sliced open by a Russki?

Charmaine: It's corrective surgery. My first boob job came out looking like those googly eyes you get in arts and crafts at camp. You know that.

Buck: Hey, you like mixed martial arts?

Charmaine: No, I like romantic comedies with women who fall down a lot.

Buck: These guys fall down a lot. Hell, they eat shit every few minutes. No cryin'.

Charmaine: Tara, I'm a fucking mess. Okay, I feel like there is an elephant sitting on my chest and I am on drugs. Please don't do this. Okay, just stop.

Buck: I ain't Tara. You're lucky I'm here. I was meant to go to league night. Now I gotta stay at home on account of your womanly vanity. Look at me. I got my ass blown up at Con Thien. You don't see me bitchin'.

Charmaine: Tara, you didn't go to Vietnam. You're a 35-year-old woman. You've got two kids. You lost your tonsils in '76 and that's it.

Buck: "Oxycodone". This is hillbilly heroin.

Charmaine: It's for pain.

Buck: I got pain.

 

Max is at the restaurant with Heidi.

Max: Like I said, I need to ask you some stuff. And it's... I mean, it's kind of weird. I just have this feeling that... something... happened to Tara when you two went to school.

Heidi: Are you, like... Are you... Are you divorcing her or something? You're trying to get dirt. Is this a custody thing?

Max: No, no, no, no, no. No, nothing like that. Not a custody thing. It's a long story and it's complicated, but I'm... I'm just doing this because I love her.

Heidi: Tara and I had a falling out during our second year of school. Anyway, I finally... I get a boyfriend. He's my first one. And his name is Trip. And he's... He's very outdoorsy. He's really into windsurfing. He's very weathered and, you know, kind of melanoma sexy.

Max: Right, okay.

Right. So, one morning, Tara comes back to the room and she's all messed up.

Max: Messed up how?

Heidi: She looked like she'd been knocked around. And I asked her what happened and she said that she didn't know. I didn't... Also, I didn't... I didn't ask her, only really ask her 'cause that kind of shit happened at St. Ann's all the time. It was the late '80s. You know, mosh pits and everything.

Max: Yeah, but the night that she was attacked.

Heidi: So then, I find out from some girls around school that she had slept with Trip that night.

Max: Your Trip?

Heidi: Yeah. And I was pissed. And then I confronted him and he denied it. And Tara and I never spoke again. And I didn't really know what had happened. But I've thought about it over the years and I just... I think it's fishy.

Max: Yeah, it's very fishy.

Heidi: I think he lied and I think he did do something to her.

Max: What's Trip's last name? Can I have his last name?

Heidi: You have a pen or... His name is Trip. Johanssen.

 

At Charmaine's, Buck is cleaning his gun.

Charmaine: I peeked under the bandages.

Buck: See anything you like?

Charmaine: I think it's gonna be nice. Once the weeping stops.

Buck: You're a nice-lookin' woman. I bet that commie doctor fixed you up good.

Charmaine: Could that go off?

Buck: Depends how much more you talk.

Charmaine: If I talk about the kids, will that change you back?

Buck:  Back to what?

Charmaine: I hear Marshall has a crush on a boy at school.

Buck: Probably another creampuff. They're runnin' rampant these days.

Charmaine: How can you talk that way about your son?

Buck: Marshall ain't my son, thank God. If I had a son, he'd be a grade-A pussy hound. You got him! Take the fucker down! Shit.

Charmaine: Maybe he's just struggling with his identity. I still don't know who I am. I fucking got fired from Vita-Self.

Buck: Sure got fucked over with that whole restraining order thing.

Charmaine: Right? We don't even know who defaced that ridiculous mural. I mean, obviously... Tara did. I mean you... did. I mean... Are you Tara?

Buck: What do you think?

Charmaine: I don't know anymore.

Buck: That lady's got problems. The rest of us just gotta hold it down as long as we can.

Charmaine: I really hate her. Sometimes.

Buck:  I don't understand women. Always fightin'. Must be because of your monthly bill.

Charmaine: It's a sister thing. You wouldn't understand. I mean, my whole life, Tara's been more loved by everyone. I mean, our parents obviously. She always attracts good guys.

Buck: They weren't all good.

Charmaine: Max is great. I've never been with anyone great. Just guys who work in bars and have huge gross arms. Guys whose names are action verbs.

Buck: Hey, it's like me. Buckin' bronco!

Charmaine: Good for you. I feel like shit. My hair's a mess. Can you help me?

Buck: Just stop cryin', okay?

 

At home, Max is leafing through Tara's year book.

Max: Trip... Trip Johanssen.

 

At Charmaine's, Buck is washing Charmaine's hair.

Charmaine: Thanks for this. I'm not supposed to lift my arms until Day Three.

Buck: Yep.

Charmaine: Think you could take me to the gun range some time?

Buck: Sure. Just gotta watch out for the kick back. Don't want to bust a titty.

Charmaine: I think I'd look good with a gun.

Buck: Most women do.

Charmaine: Oh, be sure and condition the ends. You know, Tara used to wash my hair when we were kids. One time we were playing beauty salon outside with the hose and we got in trouble because the shampoo killed mom's geraniums. And...

Buck is transitionning back to Tara.

Charmaine: Buck?

Tara: Charmaine? You... Oh, God. I'm so sorry.

Charmaine: Oh, Tara. You're back.

Tara: I'm sorry. Cigarettes make me sick.

Charmaine: It's okay. It's okay. Take your time.

Tara: Who drove you home?

Charmaine: Buck did.

Tara: Oh, no. Was he horrible?

Charmaine: He was a pretty good booby buddy.

 

Marshall is texting someyhing on his phone, in his bedroom. He throws his phone onto the bed. Quckly, his phone starts buzzing. Marshall picks up.

Marshall: Hello. Oh, hey.

 

Tara comes back from the store.

Tara: There is absolutely nothing healthy in this bag.

Charmaine: Good. I need lots of bad carbs to soak up all this prescription dope.

Tara: How do you feel?

Charmaine: Like someone shoved saltwater bags under my pec muscles. But my hair looks amazing.

Tara: Buck should open a salon.

Charmaine: He could call it Hair Trigger.

Tara: Funny.

Charmaine: Not really.

 

Kate and Marshall are walking up to school.

Kate: So wait, what's the story with Jason? Did you talk to him?

Marshall: He goes to school here, you know?

Kate: Along with 4,000 other assholes who happen to live in the district. So what happened?

Marshall: Pretty much blew him off at sets. Like you said. I was both cold and aloof.

Kate: And how'd that work out?

Marshall: He called me last night.

Kate: No shit!

Marshall: Yeah, he had... He had a question about McCabe and Mrs. Miller. But I think he was lying because, I mean, since when does he even care about Altman anyway?

Kate: He doesn't. I was right.

Marshall: Yeah, I don't know. Just feels so phony. I mean, why do people have to hide their feelings to seem more attractive?

Kate: Because people only chase whatever it is that they can't have. It's basic boy science. There's actually this old book on it called 'The Rules'. Aunt Charmaine has it on her toilet.

Marshall: So I basically just have to keep pretending that I don't like him?

Kate: I mean, you could even act like you actively dislike him and that'd probably work okay.

Marshall: I don't get it.

Kate: It's all about maturity, Moosh. Like, you know that stuff they teach you in kindergarten about being yourself. It's bullshit. Don't ever be yourself. It's the kiss of death.

 

Tara comes home.

Max: You're back!

Tara: I had to take care of her all day. Didn't even get to shower.

Max: You are a great breast friend.

Tara: Booby buddy.

Max: I smell gun oil and Lucky Strikes.

Tara: Guess why.

Kate arrives and hugs Tara.

Kate: Hi, mommy.

Tara: Hi, sweetheart.

Marshall: Why are you wearing that?

Tara: I forgot to bring a change of clothes and had to borrow something from Charmaine.

Kate: Where does she shop, Forever 36?

Tara: So what did you guys do last night? Had this place to yourselves. Kind of fun, right?

Kate: Oh, I went out with the girls. We saw this movie. It was the dumbest movie of all time mom. It is so stupid. I cannot wait to go see it again so I can hate it even more.

Marshall: I worked on sets at the Hell House. We're coming really close to a realistic underworld look. Plus I created this faux finish that looks exactly like scabbed flesh.

Tara: Cool. How about you?

Max: I hit the gym with Neil and we had a couple beers.

Tara: Sounds nice and counterproductive.

Max: How's Charmaniac?

Tara: She's great. Her swelling's already going down. And I think when she heals, they're both gonna point in the same direction.

Marshall: Mom, can we please not talk about Charmaine's body?

Tara: Sorry.

Max: Well, we missed you. Wanna try some of Marshall's... skirt steak with truffle salt, right? Some mushrooms he's never even heard of.

Tara: I would love nothing more.  Just gonna take a shower. Back in a minute.

Kate: Yeah, 'cause you smell like smoke.

Tara: So do you.

Max: Busted.

 

Tara: Change can be good for the soul, I guess. Sometimes it's long overdue. In my case, it's just a pain in the ass. I've never lied to the kids about a transition before. I just... Don't want to put them through any stress right now. I told Max though. I know he'd never keep anything from me.

 

Max is in his bed. He is doing some research on Trip Johansson on the web. He closes the computer when Tara joins him in the bed.

Tara: I feel tired all the time. I even wake up feeling worn out.

Max: You been having strange dreams?

Tara: No. Why? Am I talking in my sleep?

Max: Not talking.

Tara: Did you just scoot away from me?

Max: No.

Tara: What's going on?

Max: Nothing. I love you. Come here.

 

[END]

 

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

teddymatt 
01.09.2016 vers 05h

breched 
Date inconnue

elyxir 
Date inconnue

Olyne 
Date inconnue

langedu74 
Date inconnue

souplineuh 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Design

Design
Nouveau design sur le quartier ! Il est signé Choup37 que je remercie encore une fois pour sa...

Brie Larson est Captain Marvel

Brie Larson est Captain Marvel
Bientôt Brie Larson (alias Kate) jouera le rôle de Carole Danvers, Captain Marvel. Les premières...

Patton fait son cinéma

Patton fait son cinéma
Patton Oswalt (Neil) joue au côté de Emma Watson et Tom Hanks dans The Circle. Le film sorti en...

Brie fait son cinéma

Brie fait son cinéma
Brie Larson (Kate) est à l'affiche du film Free Fire de Ben Wheatley qui sort aujourd'hui. Synopsis...

Focus sur USOT

Focus sur USOT
Héhé ! Découvrons (ou redécouvrons) ensemble United States Of Tara à travers un nouveau Focus Sur....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Notre série était diffusée sur Showtime, mais quelle autre série aimez-vous de cette chaine ?

Total : 46 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

choup37, Avant-hier à 15:43

Nouveau calendrier sur Doctor Who, nouveau sondage sur merlin!

Locksley, Hier à 17:14

L'interview du mois vient de paraître à l'Accueil ! Cobrate a répondu à nos questions Bonne lecture !

Supersympa, Hier à 22:04

Bonsoir à tous ! Nouveau calendrier et nouveau sondage sur le quartier Dollhouse !

Supersympa, Hier à 22:06

Et n'oubliez pas qu'Echo a toujours besoin de votre aide pour l'animation "A la recherche de Paul" !

Supersympa, Hier à 22:07

Bonne soirée à tous !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site