VOTE | 34 fans

#108 : Abondance

Réalisateur : Brain Dannelly
Scénariste : Jill Soloway

Alice, l'une des personnalités de Tara est de retour, sûre et certaine d'être enceinte. Marshall et Jason mettent à bien le projet scolaire.

Titre VO
Abundance

Titre VF
Abondance

Première diffusion
08.03.2009

Première diffusion en France
27.05.2010

Plus de détails

Max appelle le Docteur Ocean, pour lui signaler que Tara est redevenue elle-même. Il souhaiterait avancer leur rendez-vous avant qu’elle laisse la place à l’un de ses alters.

Tara remarque que Max est nerveux et le questionne pour en découvrir la raison. Max finit par avouer qu’il pense avoir rencontré un nouveau double. Il lui rappelle qu’aucun des personnages de Tara n’a reconnu avoir abîmé la fresque. Il avait convenu avec le psy de Tara de lui en parler à l’occasion de l’un de ses rendez-vous avec le docteur Ocean. Pressé par Tara qui voudrait savoir de quel personnage il s’agit, Max admet qu’il ne sait pas, ce serait plutôt animal. Prise de nausées, Tara court dans les toilettes.

Mais c’est Alice qui rejoint les siens dans la cuisine pour leur apprendre qu’elle attend un enfant. Marshall entre dans le jeu et se montre intéressé. Kate et Marshall partent pour le lycée en signalant qu’ils ne donneront pas leur chambre.

Restés seuls, Max avertit Alice que Tara porte un stérilet. Alice persiste, l’esprit d’un bébé peut détourner cet objet du diable. Max demande à Alice si elle peut l’accompagner au rendez-vous prévu pour Tara avec son thérapeute. Alice estime qu’il s’agit d’une perte de temps et refuse.

Lorsque Marshall arrive pour la répétition, le pasteur lui signale qu’il sait pourquoi il est là et qu’il le garde à l’œil.

Au Barnabeez, Gene tient une réunion avec ses employés. Kate se montre peu coopérative dans les tours de table. A la fin de la réunion, convoquée dans son bureau, Kate lui demande d’arrêter ses allusions devant tout le monde, sur leur liaison. Elle lui reproche de la revendiquer, même inconsciemment, comme sa chose. Elle lui explique que pour ceux de son âge, c’est comme flirter et passer ensuite à autre chose. Elle veut redevenir une simple employée. Gene ne peut pas et licencie une Kate furieuse.

Max ouvre à Charmaine. Il lui a demandé de venir pour aider Alice avec un test de grossesse.

Au théâtre, une réunion est en cours également, la première a lieu le lendemain pour les amis et la famille, ainsi qu’un VIP important : Dieu. Puis elle forme des équipes pour rassembler les accessoires et confie les courses chez l’épicier à Jason et Marshall.

Toute excitée, Alice sort des toilettes pour apprendre à Max que le test est rose, ils vont donc avoir une fille. Charmaine rassure Max, le test est négatif. Max lui demande si le nom de Trip Johanssen lui dit quelque chose, mais Charmaine ne connait pas.

Plus tard, en repeignant un lit d’enfant, Alice regrette que Tara ne lui ait pas appris à peindre. A Charmaine étonnée, Alice ajoute qu’elle apprend de chacun d’eux, même T. ou Buck. Charmaine reconnait que Buck l’a bien aidée après son opération. Alice aime beaucoup Buck qu’elle trouve sauvage. Kate arrive et les informe de son renvoi. Elle est déçue de ne pas trouver Tara.

Alice a transformé la salle de bains en salon de coiffure pour Kate et Charmaine. Toutes deux sont satisfaites du résultat.

Plus tard, Alice a cuisiné des pancakes à l’abricot pour le plaisir de Max. Alice se propose de faire des bocaux d’abricots pour les avoir après la naissance du bébé pour lequel elle envisage des prénoms : Fiona, Marybeth ou Elodie. Alice pense que lorsque le bébé sera là, T. et Buck devront s’habituer à ne plus être les chouchous, dont elle se sent responsable. T. est folle et Buck est une bête sauvage, sans parler de Tara. Max l’attire sur ses genoux pour lui demander s’il y en a d’autres dont il ne saurait rien et dont elle serait la gardienne. A force de cajoleries, Max réussit à l’entraîner chez le docteur Ocean.

Gene voit avec surprise Kate entrer dans son bureau. Elle s’excuse en tenant compte des conseils donnés un peu plus tôt par Alice et lui demande la permission de revenir travailler.

Alice confie à la thérapeute les prénoms qu’elle a retenus pour son bébé : Elodie, Trixie et Fiona. Alice avoue adorer les enfants. Max n’en peut plus et sort.

Peu après, c’est au tour d’Alice de retrouver Max qui attend dans le couloir. En retournant dans le cabinet il demande à Alice de l’attendre. Le docteur Ocean préconise à Max d’avoir son propre thérapeute. Alice passe la tête par la porte et Max sort, en colère. Il pense que rien n’a avancé aujourd’hui.

Au théâtre, le pasteur attire Marshall à l’écart et lui reproche de refuser le Christ, ce qui ne le rend pas cool. Soulagé, Marschall reconnait qu’en venant au théâtre, il ne cherchait pas un sauveur mais assure que dès qu’il sera prêt, recevoir le Christ sera sa priorité. Satisfait, le pasteur lui souhaite bonne chance pour la première de sa pièce évangéliste.

Pendant que Max et Alice, entourés des autres parents, assistent à la première de la « Maison des Enfers », Kate reçoit un DVD de Gene, qui lui apprend, après avoir récité un poème, qu’il l’attend au Barnabeez pour reprendre son travail.

Au cours d’une conversation, Alice laisse échapper le nom de Gimme mais refuse d’en parler.

Dans la nuit, Max est réveillé par des pleurs qui viennent de la salle de bains. Alice lui dit qu’elle est désolée, mais ils viennent de perdre leur petite fille.

Max la prend dans ses bras en lui disant qu’il ne s’agit pas d’une fausse couche mais tout simplement de ses règles.

Max est au téléphone.

 

Max : Dr Ocean, Max Gregson. Je sais pas si vous bossez le week-end, mais Tara est à nouveau Tara. Donc j'aimerais vraiment avancer son rendez-vous avant qu'elle reparte. OK ? Appelez-moi. Merci, bye.

 

Plus tard, il rappelle la thérapeute.

 

Max : Désolé, c'est encore moi. Bon, je ne savais pas si vous bossiez ce week-end. Mais je ne veux pas faire ça tout seul, et c'est ce que vous avez dit aussi. Donc... Mais ça peut arriver, donc appelez-moi quand même, OK ? Je voulais pas que vous ayez l'impression que j'allais pas attendre, OK ? Je peux tout à fait attendre. On se voit au prochain rendez-vous. Et je ne dirai rien. Promis.

 

Max et Tara sont dans la cuisine.

 

Tara : T'as encore mal au ventre ?

Max : Quoi ? Non. Pourquoi ?

Tara : Tu fais la danse de la diarrhée.

Max : Non, non, ça va.

Tara : Bon, quoi ?

Max : Rien. Nada.

Tara : Bébé, si tu ne me dis pas ce qui te fait chier, on va avoir une dispute stupide sur, je sais pas, qui a oublié de changer le filtre du lave-vaisselle.

Max : C'est pas le filtre du lave-vaisselle. Je suis pas fâché contre toi.

Tara : Alors, accouche.

Max : Je crois qu'il y a un nouveau double.

Tara : Oh, mon Dieu. T'en es sûr ?

Max : Tu te souviens que tu pensais qu'aucun de vous n'avait abîmé la fresque ? Le Dr Ocean pense que l'apparition d'un nouveau double...

Tara : Le Dr Ocean et toi, vous avez parlé de ça ? De moi ? Ensemble ?

Max : On voulait te l'annoncer ensemble, mais chaque fois que je l'appelle, elle ne ré...

Tara : Dis-moi. Dis-moi tout, de suite. Quel est son nom ? Oh, bon sang, un autre mec. Super. Je suis vraiment lesbienne.

Max : C'est pas un mec. C'est...

Tara : Quoi ?

Max : On est pas sûrs.

C'est animal. Plutôt un "ça."

Tara : Tu parles de moi comme d'un sale écureuil enragé.

Max : Oui. On peut dire ça comme ça. Mais il fait ta taille.

Tara : Je vais vomir.

 

Plus tard, c’est Alice qui fait son apparition dans la cuisine.

 

Kate : Rechercher ?

Max : Combien de lettres ?

Alice : J'ai des nouvelles fraîches ! Quelqu'un a un petit en route ! J'attends... un enfant.

Marshall : Oh, cool, Alice. C'est une fille ou un garçon ?

Alice : Il est trop tôt pour le dire.

Kate : Je donne pas ma chambre.

Marshall : Moi non plus.

Alice : Je pensais que vous seriez heureux d'avoir un nouveau petit bambin avec qui jouer au ballon.

Kate : Oh, mon Dieu. Je suis plus là.

Max : Marsh, je te récupère après les cours ?

Marshall : Non, c'est bon. J'ai une répétition, donc... La première a lieu demain.

Alice : Ton spectacle religieux.

Max : Tous ceux que je hais à Overland Park, et tu vas prier avec eux ?

Marshall : Je ne prie pas.

 

Max et Alice restent seuls dans la cuisine.

 

Max : Chérie, écoute-moi. Désolé, mais tu ne peux pas être enceinte. Tara porte un stérilet.

Alice : Balivernes, je n'y crois pas.

Max : Peu importe que tu y croies, ou non.

Alice : Les Voies du Seigneur sont impénétrables. L'esprit magique d'un bébé peut se dégager de cet outil du diable en un rien de temps. Bon, si ma mémoire est bonne, il me reste du galon qui irait très bien sur un bavoir.

Max : Alice. Écoute. Tara a rendez-vous chez un médecin et si elle n'est pas revenue, tu pourrais y aller ?

Alice : Tu nous a trouvé un obstétricien ?

Max : Elle est thérapeute.

Alice : Que du blablabla. Charabi-charabia. Quelle perte de temps. Non, je n'irai pas. Bon, les bavoirs et mon gros marqueur. On va pouvoir décorer le berceau.

 

Marshall arrive au théâtre.

 

Le Pasteur : Marshall.

Marshall : Bonjour, Pasteur.

Le Pasteur : Content de te trouver. Tu vas à la répétition ?

Marshall : Ouais.

Le Pasteur : Je veux juste que tu saches que je comprends ce que tu fais là. Et je ne suis pas le seul à le voir. Tout le monde le voit.

Marshall : Ça se voit ?

Le Pasteur : T'es pas très doué pour le cacher. Sache juste... qu'on t'a à l'œil, fiston.

 

Chez Barnabeez. Gene a réuni ses employés.

 

Gène : Ensuite, comme le national vient de recevoir 35 000 tonnes de magnifiques crabes d'Israël, nous entamons le mois du crabe abondant. Bon, qui peut me donner la composition de la salade mêlée montagnarde au crabe ?

Tonya : Crabe, laitue, œuf, tomate, carotte, croûtons... Assaisonnement au choix.

Gène : Super, Tonya. Super ! Bien. Kate, tu n'as... répondu à aucune question. Tu as un prospectus ? Elle marche en crabe ? Je te punirai pas.

Enfin, sauf si tu me le demandes. - Rotation d'équipe. Le premier qui vend du crabe gagne un bon chez « Starbucks ». Allez, allez. Katie, attends.

 

Charmaine arrive chez Max.

 

Max : Salut, ma sauveuse.

Charmaine : Enfoiré. Écoute, j'ai pas envie de faire ça avec elle.

Max : Alice ne me laissera pas la regarder pisser.

Charmaine : Tu crois vraiment qu'il y a une chance qu'elle soit en cloque ?

Max : Y a-t-il une chance qu'on ait des merdes constamment dans cette maison ?

Charmaine : Elle est où ?

Max : À l'étage.

Charmaine : Tu me devras ça, toi.

Max : Ce que tu veux.

Charmaine : Enfoiré.

Max : On m'appelle comme ça, oui.

 

Une réunion est organisée au théâtre.

 

L’organisatrice : Demain, ça n'est pas seulement la première pour les amis et la famille. On aura un VIP qui attend beaucoup de nous. Ce VIP, c'est Notre Seigneur. Tout le monde doit s'y mettre. À commencer par ceux qui sont en Enfer. Les drogués, vous balayez le décor Columbine. Les juifs, les juifs, demandez à vos mères des plateaux pour les beignets de la salle de conversion. Les homos, je vous envoie faire des courses. Kyle et Devin, allez à la banque chercher de la monnaie pour la billetterie. Jason, Marshall, vous allez chez l'épicier acheter de la viande d'avortement. C'est bon ?

 

Dans le bureau de Gene.

 

Kate : OK. Arrête ça.

Gène : Arrêter quoi, Chaton ?

Kate : Arrête les surnoms. Arrête les traitements de faveur dans tes topos sur le crabe. Arrête de babiller devant les gens. Arrête tout. J'ai l'impression de de vivre un sketch depuis 2 jours, et Grambo et ses clins d'œil, avec son œil valide.

Gène : Je n'ai rien dit à personne.

Mais tu veux que les gens le sachent, non ? Inconsciemment, quoi. Comme si tu me revendiquais comme ta chose. Si ça te va, je pense

qu'on devrait juste arrêter.

Gène : Arrêter ? Arrêter quoi ?

Kate : Arrêter ça. Tu sais, je crois que t'as du mal à comprendre car c'est un truc, de génération, tu vois. Mais, comme si tu prenais tout très au sérieux. Alors... que ceux de mon âge, on flirte, et puis on passe à autre chose. Donc, tu vois, quand tu fais des trucs du style, m'envoyer un SMS après mon interro en latin,

 ça craint. Bon... Je me sens mieux d'avoir dit tout ça. Je veux juste redevenir une employée.

Gène : Content que tu ailles mieux, mais... je suis pas sûr de pouvoir faire ça. Le mieux serait que tu sois mutée.

Kate : Eh bien, tu ne peux pas, car le Barnabeez le plus proche est à

des milliers de bornes d'ici, à Shawnee.

Gène : Oui.

Kate : Je peux pas y aller à pied de l'école, Gene.

Gène : Très bien. Alors, je vais te licencier.

Kate : Pour quel motif ?

Gène : Un tas. Tu es la remplisseuse de ketchup la plus lente de l'équipe. Ton refus de suivre les standards de la mode. Un manque total de joie.

Kate : Manque de joie ?

Gène : Oui.

Kate : Gene.

Gène : Désolé, Kate, mais c'est fini. Au revoir. Laisse la visière.

 

Charmaine et Alice sont dans la salle de bains.

 

Alice : Arrête de me regarder.

Charmaine : Je ne regarde pas.

Alice : Je ne peux pas faire pipi avec toute cette pression. Je suis si excitée. Tu vas être tatie, Charmaine. Ta nouvelle poitrine te va bien.

Charmaine : Merci.

Alice : Ça t'a fait mal ?

Charmaine : Ça va mieux, maintenant.

Alice : Les affaires reprennent. - C'est rose, c'est rose ! Je le savais ! On va avoir une fille !

 

Alice sort, toute excitée.

 

Max : Il est négatif, hein ?

Charmaine : Oui, c'est toujours rose. Il y aurait le signe plus

en cas de grossesse.

Max : Dieu merci.

Charmaine : Je ne veux pas être là le jour où elle voudra être admise à l'hôpital pour accoucher d'un bébé invisible. - Peut-être que si. Tu m'as rien dit pour Heidi.

Max : Oui, je l'ai vue. Le nom Johanssen te dit quelque chose ? Je crois qu'il y a un bâtiment de l'école avec ce nom écrit partout.

Charmaine : Je n'ai rien pour toi. J'étais loin de tout ça.

Max : Ça me rend taré, putain. Comme si j'en savais trop, mais j'en sais pas assez. Je veux juste que ça s'arrange.

Charmaine : T'es rigolo.

Max : Pourquoi ?

Charmaine : De penser pouvoir tout arranger.

 

Alice repeint un berceau.

 

Alice : Le petit pinceau, à présent. Merci.

 Dans les moments comme ça, j'aurais aimé que Tara m'apprenne à peindre.

Charmaine : Tara peut t'apprendre des choses ?

Alice : Bien sûr que oui, bécasse. On est jamais trop vieux pour ça. J'apprends de chacun d'eux. Même T. Même Buck.

Charmaine : Buck m'a bien aidée la semaine dernière. Pour mon opération.

Alice : Je l'aime beaucoup. Quel homme sauvage.

 

Kate entre.

 

Kate : J'espérais que ma mère soit revenue.

Alice : Non. J'ai trop à faire. Tu vas bien ?

Kate : Je me suis fait virer de mon putain de job, aujourd'hui. Et oublie le savon, sinon je trouve un escalier et je te pousse dedans.

Alice : Kate. Quand t'es-tu lavé les cheveux pour la dernière fois ?

 

A l’épicerie.

 

Marshall : Ça te fait penser à un avortement ?

Jason : Si on veut.

Marshall : Du foie.

Jason : Ça fait avortement. On pourrait en avoir 3 kilos ?

L’épicier : Trois kilos. C'est parti.

Jason : Kendra m'a donné l'argent. Je déteste l'okra.

Marshall : T'en as déjà mangé ?

Jason : Non.

Marshall : Pourquoi ?

Jason : Ça ressemble à Oprah. Je veux pas de ça en boîte.

Marshall : Donc... T'aimes pas ça à cause de l'étiquette ?

Jason : Tu veux que...

Marshall : Je déteste les étiquettes. Tu as déjà pensé à ce que serait le monde s'il n'y avait aucune étiquette sur les produits en magasin ?

Jason : Plutôt hasardeux en fait.

Marshall : Oui, d'accord. Les gens prendraient des trucs et ils les cuisineraient et mangeraient sans savoir s'ils aiment ou pas.

Jason : Je parie que pas mal de gens vomiraient des trucs dégueulasses.

Marshall : Je suis sûr qu'au moins autant de gens découvriraient de nouveaux produits. Des produits qu'ils aimeraient. Tu vois ce que je veux dire, hein ?

Jason : Si on veut.

 

Dans la salle de bains transformée en salon de coiffure par Alice.

 

Alice : OK, c'est parti.

Kate : Non ! Alice, arrête ! Ne me mets pas de ça !

Alice : Je promets que ça va te faire du bien. Tu sais, quand Trixie sera née, on la maquillera aussi.

Charmaine : Tu vas l'appeler Trixie ?

Alice : Soit Trixie, soit Pauline. Coccinelle. Tu sais, Kate, j'approuve. Cet homme est un idiot de t'avoir virée.

Kate : N'est-ce pas ?

Alice : Mais il y a quelque chose que tu peux envisager. Tu sais qu'on a été conditionnées pour croire que les hommes sont le sexe fort faits de muscles durs et poilus, de granit et de déodorant ?

Charmaine : Elle a dit "Muscles durs et poilus" ?

Kate : "Muscles poilus".

Alice : Et les dames doivent être ces... pleurnicheuses sentimentales

avec un petit cœur rose ? Mais il se trouve que les hommes... sont des créatures très émotives. On ne doit jamais les humilier. Ils sont vulnérables et en manque d'affection. Avec des cœurs aussi roses et sentimentaux que nous, sinon plus. Les scientifiques ont montré que la plupart des hommes se sentent plus sûrs et plus forts... quand les femmes élèvent la voix d'un demi-ton.

Kate : C'est pour ça que tu parles comme une princesse Disney ?

Charmaine : C'est des conneries, Alice. Je vais pas gazouiller comme un oiseau.

Alice : Croyez-moi, mesdames. Je sais de quoi je parle. Allez, regardez-vous. Vous ne pensez pas que tout est possible ?

Kate : Je suis pas mal.

 

Dans la cuisine.

 

Max : J'avais jamais mangé de pancakes à l'abricot. C'est bon.

Alice : Je vais faire des bocaux d'abricots pour qu'après la naissance de Fiona, je puisse lui faire à manger.

Max : Fiona ? C'est comme ça que tu veux l'appeler ?

Alice : Je pense aussi à Marybeth et Elodie.

Max : Elodie ? Jamais entendu.

Alice : Je l'ai inventé. Quand le bébé sera là, ils vont devoir s'habituer à ne plus être les chouchous.

Max : Tu veux dire Kate et Marshall ?

Alice : Non, les autres. Ma responsabilité, Buck et T.

Max : Comment ça, "ta responsabilité" ? Ils dépendent de toi ?

Alice : Quelqu'un doit prendre soin de la couvée. T. est barjo et Buck est une bête sauvage. Et Tara...

Max : Je veux te demander quelque chose.

Alice : Si tu me dis quel nom tu préfères.

Max : Elodie.

Alice : Je l'aime bien aussi !

Max : Donc si tu es la gardienne de tous les autres, il y en a... d'autres, dont je ne sais rien ?

Alice : Quoi ? Je crois que j'ai senti un coup. Elle devient si forte.

Max : Alice, qu'est-ce que tu ne me dis pas ?

Alice : Rien, mon prince.

Max : J'ai besoin d'une faveur. Parce que je ferais tout pour toi, non ? Non ?

Alice : Qu'est-ce que tu veux ?

Max : Je veux que tu rencontres le docteur de Tara. Pour moi.

 

Dans le bureau de Gene.

 

Gène : Entrez. Je t'ai envoyé ton chèque.

Kate : Je ne suis pas venue pour ça, Gene. Je suis venue parce que... j'ai réfléchi à tout ce qui s'est passé. Et... Je voulais... Je voulais te dire que je suis désolée d'avoir dit ces choses sur ta génération. C'était très méchant de ma part. Et je ne voulais pas te faire sentir vieux.

Gène : Je me suis senti jugé par toi.

Kate : Et... J'ai réalisé que... on est à des moments différents de nos vies. Tu vois ? Mais ça ne veut pas dire qu'on doit se haïr.

Gène : Je ne pourrais jamais te haïr.

Kate : Et je ne pourrais jamais te haïr. Parce que je sais que tu as un grand cœur.

Gène : Merci. De l'avoir remarqué.

Kate : C'est le cas. Je peux revenir travailler, Gene ? Gene, je peux revenir travailler ? S'il te plaît, je peux revenir ?

 

Alice a accepté d’accompagner Max chez le docteur Ocean.

 

Alice : J'ai réduit la liste à mes 3 préférés. Elodie, Trixie, et Fiona.

Dr Ocean : Ils sont tous très bien. Vous semblez très excitée.

Alice : J'ai attendu ça toute ma vie. J'ai toujours été le genre de femme qui gardait une poignée de caramels dans mon tablier pour les donner aux enfants du voisinage. Le son du rire des enfants est comme... est comme un ruisseau qui étanche la soif de mon âme, vous voyez ? Mais il a tout changé.

[A Max :] Tu as tout changé.

Je rêvais de bébés. Maintenant, je rêve d'un bébé qui aurait ton visage.

Max : Merci, Alice. Vous allez...

Dr Ocean : J'ai vraiment apprécié de rencontrer Alice.

Max : Je dois aller aux toilettes.

 

Il sort.

Plus tard, Alice le rejoint dans le couloir, mais avant de partir, Max entre à nouveau dans le cabinet.

 

Alice : Elle est sympathique.

Max : Attends... Juste une minute.

 

Dans le cabinet.

 

Max : Rien n'a avancé aujourd'hui. Rien.

Dr Ocean : Écoutez. Vous avez parlé à Tara du nouveau double. Elle a changé immédiatement. Elle a peur que ça soit trop. Que vous ne puissiez pas aimer quelque chose de si extrême.

Max : Ben putain, elle a bien raison.

Dr Ocean : Regardez Alice. Elle veut tellement vous garder qu'elle a fait un bébé. Un bébé qui est quasiment vous.

Max : Je suis un bébé. C'est de la folie.

Dr Ocean : En effet. C'est de la folie. Max, je pense... Qu'il est temps pour vous d'avoir votre propre thérapeute.

Alice : Coucou. Tout va bien ici ?

Max : Ouais. Oui, nous avons terminé.

Dr Ocean : Putain.

 

Au théâtre.

 

Jason : Combien de temps il reste ?

Marshall : Je crois que la première visite est dans 15 minutes. Nerveux ?

Jason : Pas vraiment. - Salut, papa.

Le pasteur : C'est le grand jour, les enfants. Comment on dit, déjà, au théâtre ? Pour ne pas dire "Bonne chance" ?

Jason : On dit "Merde".

Le pasteur : "Merde". Voilà. Merde. Marshall, je peux te voir une minute ? [à Jason] Je te retrouve à l'intérieur.

Jason : À tout à l'heure.

Le pasteur : Je me demandais si les choses avaient changé depuis qu'on en a parlé. Même si on ne peut pas changer si vite. Beaucoup de gens viennent ici et pensent qu'ils peuvent faire ce que tu fais.

Marshall : Vraiment ?

Le pasteur : Mais refuser le Christ ne te rend pas cool. Tu n'as pas encore accepté le Christ, n'est-ce pas ?

Marshall : Ah, ça ? Vous savez, vous avez raison. Quand je suis venu ici, je pense que je ne cherchais même pas... mon sauveur. Ça doit être sur ça que vous revenez.

Le pasteur : Je le savais. C'était évident pour moi.

Marshall : Mais dès que je serai prêt à accepter un sauveur, il sera ma priorité absolue.

Le pasteur : Bien. - Merde.

Marshall : Jésus. Putain.

 

Kate est à la maison, elle reçoit un DVD de Gene.

Alice et Max arrivent au théâtre, ils sont reçus avec les autres spectateurs par les comédiens costumés en diables.

 

418

00:22:48,781 --> 00:22:51,081

Comédiens : * Dépêchez-vous !

*En file indienne !

*Arrêtez de lambiner !

*Rentrez !

 

Alice : Merci d'avoir accepté de venir. Je crois que Marshall sera content. Et nous apprendrons peut-être tous quelque chose.

 

Comédiens : * Satan pour la vie !

*Ces jeunes pensaient qu'il ne s'agissait que de musique !

*Ils ignoraient que la musique populaire est la méthode préférée de Satan pour trouver de nouvelles âmes. Bientôt ils seront miens, en Enfer. Suivez-moi !

 

Kate visionne le DVD.

 

Gène : Bonjour, Kate.

 

Comédiens : * Ce jeune n'allait plus à l'église.

*Ses parents pensaient que c'était une phase.

*Une phase !

*Maintenant il brûlera en Enfer pour l'éternité !

 

Gène : Les nuages changent, et troublent le ciel immense. Éléments. Éléments. Car l'univers ne sera plus jamais le même…

 

Comédiens : * C'est ça ! C'est là qu'ils finiront tous ! En Enfer !

*Un enfer bien pire que ce que vous ne pouvez vous imaginer.

*Homos ! Racistes !

 

Max : C'est Marshall ?

 

Comédiens : * Gavin Newsom !

*Stars de ciné !

*Végétaliens !

*Déviants sodomites !

*Hâtons-nous avant qu'il ne soit trop tard !

*Hâtons-nous avant qu'il ne soit trop tard !

 

Gène : C'est un poème de moi, "Jusqu'au jour après hier". Kate, je t'ai donné les horaires du lundi, après l'école. Et j'espère t'y voir.

 

453

00:24:51,795 --> 00:24:55,073

Comédien [Jesus] : * Alors laissez-moi vous baigner de la lumière pure de mon amour, et vous serez sauvés pour l'éternité. Si vous voulez bien aller dans la chambre du salut, il y a des gens qui veulent vous parler de votre salut. Et des donuts.

 

Alice (à Jesus): Pourriez-vous descendre ?

(à Max) : Chéri, tu arrives à temps. Jésus bénit le bébé.

Max : Ç'est pas Jésus. C'est un rôle. Il travaille à « Jours de Chasse », vers l'autoroute. Salut, Pauly.

Alice : Je sais. Je ne suis pas dingo. Il peut quand même bénir notre bébé. Je suis désolée. Tu nous excuses, Jésus ?

(à Max) : Pourquoi te moques-tu de ce bébé ? Très bien, dis-moi ce qui est arrivé à Tara. "Je suis Hercule Poirot, avec ma grosse loupe, "Je vais trouver la cause de tout ça."

Max : Il y a un problème avec ça ?

Alice : Oui. Tu es entêté. Il paraît que tu as dit à Charmaine que tu avais pisté Heidi, et maintenant tu as fait surgir Gimme.

Max : Alice, qui est Gimme ?

Alice : Max, écoute-moi. Tu ne te rends pas compte, OK ? Tu ne réalises pas à quoi tu as affaire. C'est l'heure de rentrer.

 

Comédiens : * Arrêtez, j'ai changé d'avis ! Je ne veux pas faire ça.

*Tu aurais dû y penser quand tu couchais sans protection avec toute l'équipe de foot !

*Regarde ce que tu as fait, monstre !

 

Dans la nuit, Max se réveille, Alice n’est pas là. Il la trouve assise, en pleurs, sur le sol de la salle de bains

 

Max : Tara ? Alice ? Alice, ça va ?

Alice : J'ai perdu notre bébé, mon chéri. J'ai perdu Elodie. J'ai perdu notre petite fille.

Max : Non, chérie. Ça n'est pas une fausse couche. J'ai regardé le calendrier. Tu viens d'avoir tes règles. Oui, ma puce. Oh, Alice. Allez, Alice. Je t'aime, Alice.

 

 

Max is leaving several messages on the voice mail of Tara's therapist.

Max: Hey, Dr. Ocean. Max Gregson. Listen, I don't know if you work weekends, but Tara's Tara again. So I'd really like to move her appointment up before she turns. Okay? Call me. Thanks, bye. [...]Sorry, it's me again. Look, I didn't know if you were gonna work the weekend thing out. But I don't want to do this alone, and you told me not to do it alone. So... just... I think I might, so call me either way, okay? [...] Hey. Listen, I didn't mean to make it sound like I wasn't gonna wait, okay? I can definitely wait. I'll see you at our next appointment time. And I won't say a word. I promise.

 

Max and Tara are in the kitchen.

Tara: Your tummy messed up again?

Max: What? No. Why?

Tara: You're doing your diarrhea dance.

Max: Oh. No, no, I'm fine.

Tara: Okay, what?

Max: Nothing. Nada.

Tara: Baby, if you don't tell me what you're pissed off about, we'll end up in some dumb fight about, I don't know, who forgot to change the dishwasher filter.

Max: It's not about the dishwasher filter. I'm not mad at you.

Tara: Then just say it.

Max: I think there may be a new alter.

Tara: Oh, God. Are you sure?

Max: Remember how you thought that none of you ruined the mural? Dr. Ocean says with the appearance of a new alter...

Tara: Wait, you and Dr. Ocean have been talking about this? About me? Together?

Max: Well, we wanted to tell you together, but every time I call her, she never an...

Tara: Tell me. Tell me everything now. What's her name? Oh, jeez, it's another dude. Great. I'm such a lesbian.

Max: It's not a dude. It's...

Tara: What?

Max: We're not sure.  It's animalistic. Pure id I guess.

Tara: Okay, you're making me sound like an evil, rabid squirrel or something.

Max: Yeah. Well, it's kind of like that. But the size of you.

Tara: I'm gonna throw up.

She leaves the kitchen and run to the bathroom. She throws up in the toilets and... Alice takes her place.

 

Marshall, Kate and Max are in the kitchen. Alice comes down the stairs, all happy.

Kate: A go for?

Max: How many letters?

Alice: I got newsy news! Somebody's got puppies in the oven! I... am with child.

They all look at themselves. Then Marshall decides to go with Alice's fantasy.

Marshall: Oh, cool, Alice. Is it a boy or a girl?

Alice: Too soon to tell.

Kate: It's not getting my room.

Marshall: Me either.

Alice: I would've thought you two would've been happy to have a brand new little niblet to bat around a yarn ball with.

Kate: Oh, my God. I'm out.

Max: Hey, Marsh, you want me to pick you up after school?

Marshall: No, it's okay. I have rehearsal, so... Opening night's tomorrow.

Alice: Ooh, your church pageant.

Max: Everybody in Overland Park I ever hated, and you're gonna go pray with 'em?

Marshall: I don't pray.

Marshall and Kate leaves for school.

Max: Honey, listen to me. I'm sorry, but there is no way that you could be pregnant. Tara has an IUD.

Alice: Oh, pooh, I don't believe in those things.

Max: Well, I don't think it matters if you believe in 'em.

Alice: The Lord works in mysterious ways. The magical spirit of an infant can wriggle its way around that mean old devil's tree in no time. Now if I remember correctly, I have some rickrack that would look nifty on a bib.

Max: Hey, Alice. Listen. Tara has a doctor's appointment coming up and if she's not back, could you go in her place?

Alice: You found us an obstetrician?

Max: Well, she's a therapist.

Alice: Talky talky talk. Naval gazers. What a waste of one's time. No, I won't do that. Now those bibs, plus my puffy paint marker. Ooh, we can set up the crib.

 

Marshalla arrives at his rehearsal.

Pastor: Marshall.

Marshall: Hi, Pastor.

Pastor: I'm glad I caught you. Going to rehearsal?

Marshall: Yep.

Pastor: I just want you to know I get what you're doing here. And i'm not the only one who can see it. Everyone can.

Marshall: They can?

Pastor: Well, you don't do a very good job of hiding it. Just know... We're keeping an eye on you, son.

 

At Barnabeez, Gene is holding a meeting for the new menu.

Gene: And, because national has just taken receipt of over 35,000 tons of beautiful crab from Israel, we're initiating abundantly crab month. Now, who here can tell me what's in the crab mountain melee salad?

Tonya: Crab, iceberg, egg, tomato, carrot, crouton...Choice of dressing.

Gene: Nice, Tonya. Nice! Good. Kate, you haven't... answered any ice breakers. Do you have a handout with you? (Kate looks awfully annoied) Getting crabby? I won't punish you. I mean, not unless you ask me to. Shift change, people. First person to sell anything crab wins a Starbucks card. Go, go, go. Hey... Katie, wait up.

 

Charmaine arrives at Max and Tara's, with a pregnancy test.

Max: Hey, drugstore cowboy.

Charmaine: Asshole. Look, I really don't want to have to do this with her.

Max: Alice is not gonna let me watch her pee.

Charmaine: You really think there's a chance she could be knocked up?

Max: Is there a chance that crazy shit constantly happens around here?

Charmaine: Where is she?

Max: Upstairs.

Charmaine: You owe me, Mister.

Max: Whatever.

Charmaine goes upstairs.

Charmaine: Asshole.

Max: That's what they call me.

 

At the theatre

Young woman: Tomorrow is not just opening night for friends and family. We're gonna have one VIP coming, who expects a lot. A VIP called The Lord. I need everybody to pitch in. Starting with the hell-dwellers. Stoners, sweep out the columbine set. Jews, jews, jews, ask your moms for some platters for the donuts in the conversion room. Homos, i'm sending you out on errands. Kyle and Devin, go to the bank and grab some singles for the ticket booth. Jason, Marshall, go to the grocery store and grab some abortion meat. Cool? Okay.

 

Kate goes into Gene's office, at Barnabeez.

Kate: Stop it.

Gene: Stop what, Kitty Kate?

Kate: Stop with the name. Stop singling me out at your little crab updates. Stop blabbing to people. Just stop it. I've been getting this totally sketch feeling for the past couple of days and Grambo keeps winking at me with his one good eye.

Gene: I-I haven't said a word to anyone.

Kate: Yeah, but you want people to know, right? Like subconsciously or something. Like it's like I can feel you claiming me. If it's cool with you, I just think we should just can it.

Gene: Can it? Can what?

Kate: Can this. You know, I think it's kind of hard for you to understand because, like, of your generation or whatever. But, like, you take everything really seriously. Like... Like, people my age, we just, like, hook up and then we move on. So, like, when you do stuff, like, text me about how my latin test went, it's funky.  So... I feel a lot better saying that. I really just want to be an employee again.

Gene: I'm glad you feel better but... I'm not sure I can do that. I think it's best if I had you transferred.

Kate: Well, you can't do that because the closest Barnabeez is, like, 40 million miles away in Shawnee. I can't walk there from school, Gene.

Gene: Fine. Then I'll just terminate you then.

Kate: On what grounds?

Gene: Plenty. You're the slowest ketchup-marrier on staff. Your refusal to follow fashion standards. General lack of glee.

Kate: Lack of glee?

Gene: Yeah.

Kate: Gene.

Gene: I'm sorry, Kate, but you're done here. Goodbye. Leave the visor.

 

At home, Alice is trying to pee for the pregnancy test. Charmaine is with her in the bathroom.

Alice: Stop watching me.

Charmaine: I'm not watching.

Alice: I can't make sissy with all this pressure. I'm so excited. You're gonna be an auntie, Charmaine. Your new bust line turned out well.

Charmaine: Thanks.

Alice: Did it hurt?

Charmaine: I'm feeling better now.

Charmaine turns the water on. Alice starts peeing.

Alice: We're in business.

 

Alice opens the bathroom door, all jumpy. Max is in the bedroom.

Alice: It's pink, it's pink! I knew it! We're having a girl!

Alice runs out of the room. Charmaine comes out of the bathroom.

Max: That's negative, right?

Charmaine: Yeah, it's pink no matter what. There'd be a plus sign if there was an actual baby.

Max: Thank God.

Charmaine: I just don't want to be there the day she tries to check herself into a hospital just to squish out an invisible baby. Maybe I do. You never told me what happened with Heidi.

Max: Yeah, yeah. I met her. Does the name Johanssen mean anything to you? Guess there's a building at the school with the family's name all over it.

Charmaine: Got nada for you. I was in a whole other state.

Max: It's driving me fucking nuts. It's like I know too much but I don't know enough. I just want to fix it.

Charmaine: You're funny.

Max: Why?

Charmaine: That you think you can fix it.

 

Alice is painting a crib, Charmaine is watching her.

Alice: Now for the smaller brush. Times like this I really wish Tara taught me how to paint.

Charmaine: Tara can teach you things?

Alice: Of course she can, silly. We're never too old to learn. I learn from all of them. Even T. Even Buck.

Charmaine: Buck helped me a bunch last week. With my surgery.

Alice: I like him. He's such a wild man.

Kate arrives.

Kate: I thought my mom might be back.

Alice: No. Got way too much to do. You okay?

Kate: I got fucking fired from my fucking work today. And don't go for the soap or I'll find a set of stairs and I will push you down them.

Alice: Kate. When's the last time you washed your hair?

 

Marshall and Jason are at the grocery store.

Marshall: Does that look like an abortion to you?

Jason: Kind of.

Marshall: Oh, Liver!

Jason: That looks abortiony. Could we have seven pounds of that?

Butcher: Seven pounds it is. There you go.

Marshall: Kendra gave me the money.

Jason: I hate okra.

Marshall: Well have you ever had it?

Jason: No.

Marshall: Why not?

Jason: Sounds like Oprah. Wouldn't want that in a can.

Marshall: So... You don't like it because of the label?

Jason: Want me to...

Marshall: I hate labels. Have you ever thought about what it would be like if there were no labels on anything in the store?

Jason: Pretty random basically.

Marshall: Yes, okay.  So people would take the stuff home and they would make it and eat it before they even knew if they liked it or not.

Jason: And I bet a lot of people would throw out a bunch of stuff that sucked.

Marshall: And I assert that the same amount of people if not more would find new things. New things that they loved. But you know what I mean, right?

Jason: Kind of.

 

Alice, Kate and Charmaine are on the bathroom.

Alice: Okay, here we go.

Alice is putting some hair spray onto Kate's hair.

Kate: No! Alice, come on! Don't spray me with that stuff!

Alice: I promise it'll cheer you up. You know when Trixie's born, we'll put make-up on her too.

Charmaine: You're gonna call her Trixie?

Alice: Well either Trixie or Pauline. Ladybird. You know, Kate, I agree. That man was a real pooh head for firing you.

Kate: Right?

Alice: But there's something you may want to consider. You know how we were brought up to believe that men were the stronger sex made of hard, hairy muscles and granite and irish spring?

Charmaine: Did she just say "hard, hairy muscles"?

Kate: "Hairy muscles."

Alice: And ladies are supposed to be these... mushy crybabies with sparkly pink insides? Well it turns out that men... are highly emotional creatures. We must never humiliate them. They are vulnerable and needy. And their hearts are just as pink and mushy as ours, if not pinker and mushier. And scientists have found that most men feel safer and stronger... When women raise their vocal tones by just half a note.

Charmaine: Is that why you talk like a Disney princess?

Kate: This is some bullshit, Alice. I'm not gonna chirp like a hummingbird.

Alice: Trust me, ladies. I know of what I speak. Now look at yourselves. Don't we feel like we can do anything?

Kate: I look good.

 

Alice and Max are in the kitchen.

Max: I never had apricot pancakes before. They're good.

Alice: I'm going to put some of those apricots up in jars so when Fiona's born, I'm going to make baby food.

Max: Fiona? Is that what you're calling her now?

Alice: I'm also considering Marybeth and Elodie.

Max: Elodie? Never heard that one before.

Alice: I made it up. You know, when baby comes, the rest are gonna have to get used to not being number one anymore.

Max: What, do you mean Kate and Marshall?

Alice: No, silly, the others. My charges, Buck and T.

Max: What do you mean, "Your charges?" They belong to you?

Alice: Well somebody has to take care of the brood. T.'s a flake and Buck's a high plains wolf. And Tara...well...

Max: Hey! Wanna ask you something.

Alice: If you tell me which is your favorite name.

Max: Elodie.

Alice: I like that one too!

Max: Okay, if you're the keeper of all the alters, are there any... others, any I don't know about? What?

Alice: I think I just felt a little kick. She's getting so strong.

Max: Alice, what are you not telling me?

Alice: Nothing, my prince.

Max: I need you to do something for me. Because I give you everything you want, don't I? Don't I?

Alice: What do you want?

Max: I want you to meet Tara's doctor. For me.

 

Kate is knocking on Gene's office's door.

Gene: Come.

Kate comes in.

Gene: I'd have mailed you your check.

Kate: I didn't come for my check, Gene. I came because... I was thinking about how everything went down. And... I just... I just wanted to say that I'm sorry for saying the things that I did about your generation. It was very mean of me. And I didn't mean to make you feel old.

Gene: It did make me feel very judged by you.

Kate: Yeah, and... I realized that... we're in different places in our life. You know? But that doesn't mean that we have to hate each other.

Gene: I could never hate you.

Kate: And I could never hate you. Because I know that you have a big heart.

Gene: Thank you. For seeing it.

Kate: I did. Can I have my job back, Gene? Gene, can I have my job back? Please can I come back?

 

Alice and Max are at Tara'a therapist.

Alice: So, I've narrowed it down to my top three. Elodie, Trixie, and Fiona.

Therapist: They all sound good. You seem very excited.

Alice: I've been waiting my whole life for this. Always been the kind of woman who kept a handful of butterscotch candies in my apron to hand out to the neighborhood children. The sound of kids laughing is like... is like a brook that quenches the thirst of my soul song, you know? But he changed everything. You changed everything. I used to dream about babies. Now I dream about a baby with your face.

Max: Thank you, Alice. Are you going to...

Therapist: Well, I'm really enjoying meeting Alice.

Max: Okay, I gotta go to the bathroom.

 

Max is waiting in the hallway. Alice comes out of the therapist's office.

Alice: She's nice. You know...

Max: I need a minute.

Max goes back in, looking a little pissed off..

Max: Nothing got done today. Nothing.

Therapist: Look... You told Tara about the new alter. She transitioned immediately. She's afraid it's too much. That there's no way you could love anything that far out.

Max: Yeah, well, she's got that fucking right.

Therapist: Well, look at Alice. She's so invested in keeping you, that she made a baby. A baby that for all intents and purposes is you.

Max: I'm a baby. That's crazy.

Therapist: Yeah, it is. Crazy. Max, I think... it's time for you to get your own therapist.

Alice comes in.

Alice: Hootie hoo. Everyone good here?

Max: Yeah. Yeah. Yeah, we're done here.

Alice and Max leaves the room.

Therapist: Shit.

 

At the theatre.

Jason: How long do we have?

Marshall: I think the first tour starts in about 15 minutes. Nervous?

Jason: Not really. Hey, dad.

Pastor: Big night, boys. Big night. What's that theater convention? You know, we're not supposed to say "Good luck."

Jason: It's "Break a leg."

Pastor:  There it is. Break a leg. Marshall, can I have a minute?

Marshall: Yeah.

Jason leaves them alone.

Pastor: I'll see you inside, son. I was just wondering whether anything's changed since last we spoke. Not that anybody can change that quickly. You know, a lot of people come through here thinking they can do what you're doing.

Marshall: They have?

Pastor: But keeping Christ at a distance doesn't make you cool. You haven't accepted Christ yet, have you?

Marshall: Oh! That?! You know what? You're right. When I came here, I don't even think that I was even, you know, looking for a personal savior. And that's probably what you're picking up on.¨

Pastor: I knew it. Could see it a mile away.

Marshall: And you know what? As soon as I'm ready to have a personal savior, he's completely on top of my list.

Pastor: Well, good. Break a leg.

Marshall: Jesus.

 

Kate's at home. Someone knocks on the door. She goes to open and finds a letter with her name on it in front of the door.

 

Alice and Max arrive at the theater.

Boy: Fuck. Hurry up! File in! File in! Stop dilly-dallying! Get in the room!

Alice: Oh, thank you for agreeing to come. I think Marshall will be happy. Plus we all might learn something.

Kids: Satan forever!

Boy: This kids thought it was just about the music! Little did they know that popular music is Satan's favorite way to recruit new souls. Soon, they will be mine, in Hell. Follow me!

 

At home, Kate opens the letter. There's a Cd inside. She puts it in her computer. Gene appears on the screen.

Gene: Hello, Kate.

 

At the theater...

Boy: This kid stopped going to church. His parents thought he was going through a stage. A stage! Now he'll burn in Hell for all eternity!

 

At home...

Gene: Clouds change, cracking open skies deranged. Fragments. Fragments. For the universe would never

be the same again.

 

At the theater...

Boy: That's right! This is where they all end up! In Hell! A hell far worse than you ever could've imagined. Homos! Racists!

Max: Is that Marshall?

Marshall is dancing on some techno music, dressed up in leather and wedding veil...

Boy: Gavin newsome! Movie stars! Vegans! Butt-fucking fruits! Let us make haste before it's too late! Let us make haste before it's too late!

 

At home...

Gene: That was an original piece I wrote, entitled 'Until After Yesterday'. Kate, I've given you the after-school shift on Monday and I hope to see you there.

 

At the theater, the atmosphere changed, everything looks peaceful...

Jesus: So let me surround you with the abundant white light of my love, and you shall be rescued for all eternity.  Now if you would please go to the salvation room, we have people who want to talk to you about being saved. Plus donuts.

Everyone leaves but Alice. Max comes back into the room, and finds Alice talking with 'Jesus'.

Alice: Could you come down here? Oh, darling, just in time. Jesus is blessing the baby.

Max: That's not Jesus. He's acting. He works at the Three Day Blinds by the interstate. Hey, Pauly.

Alice: I know. I'm not a dingwit. He can still bless our baby. I'm so sorry. Would you please excuse us, Jesus? Why don't you care about this baby Always all, tell me what happened to Tara. "I'm Dudley detective with a giant magnifying glass, I'm gonna get to the bottom of this."

Max: Is there something wrong with that?

Alice: Yes. You are relentless. I heard you tell Charmaine you hunted down Heidi and now you've gone and brought Gimme out.

Max: Alice, who's Gimme?

Alice: Max, you listen to me. You have no idea, okay? You have no idea what you're playing with. Time to go home.

 

Jason and Marshall arrive in the 'abortion room'.

Girl: Wait, I changed my mind! I don't want to do this.

Boy: You should've thought about that when you were having unprotected sex with the entire football team! Look what you've done, you monster!

 

Later that night, Max wakes up, Alice is not in the bed.

Max: Tara? (He hears someone crying nearby)Alice? (He goes into the bathroom and finds Alice down on the floor, crying) Alice, are you okay?

Alice: I lost our baby, my darling. I lost Elodie. I lost our little girl.

Max: No, no, honey. That's not a miscarriage. I looked at our schedule. You just had your period. Yes, honey. (He hugs her) Oh, Alice. Come on, Alice. I love you, Alice.

 

[END]

 

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

teddymatt 
01.09.2016 vers 05h

breched 
Date inconnue

elyxir 
Date inconnue

Olyne 
Date inconnue

langedu74 
Date inconnue

souplineuh 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente

Photo du mois
22.07.2018

Toni Collette
24.07.2018

Keir Gilchrist
24.07.2018

Brie Larson
24.07.2018

John Corbett
23.07.2018

Les Forums
22.07.2018

Notre quartier
22.07.2018

Actualités
Patton fait son cinéma

Patton fait son cinéma
Patton Oswalt (Neil) joue au côté de Emma Watson et Tom Hanks dans The Circle. Le film sorti en...

Brie fait son cinéma

Brie fait son cinéma
Brie Larson (Kate) est à l'affiche du film Free Fire de Ben Wheatley qui sort aujourd'hui. Synopsis...

Focus sur USOT

Focus sur USOT
Héhé ! Découvrons (ou redécouvrons) ensemble United States Of Tara à travers un nouveau Focus Sur....

Sortie cinéma | Krampus avec Toni Colette

Sortie cinéma | Krampus avec Toni Colette
Toni Collette est à l'affiche du film Krampus, sorti mercredi 4 mai dans les salles de cinéma...

Sortie Cinéma | Crazy Amy avec Brie Larson

Sortie Cinéma | Crazy Amy avec Brie Larson
Dès demain, vous pourrez retrouver dans les salles de cinéma françaises la comédie américaine Crazy...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Notre série était diffusée sur Showtime, mais quelle autre série aimez-vous de cette chaine ?

Total : 45 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

cinto, Aujourd'hui à 11:40

Notre roi Hanry serait-il un serial killer, un wedding planer, un trader? Qu'en pense-vous? Survivor chez The Tudors.

serieserie, Aujourd'hui à 11:44

Des bannières et des thèmes vous attendent dans les Préférences

noemie3, Aujourd'hui à 14:26

Nouveau sondage sur Summerland, n'hésitez pas à aller voter

Luna25, Aujourd'hui à 15:45

Vous pouvez encore vous inscrire pour le concours de l'été sur Once Upon a Time

Luna25, Aujourd'hui à 15:46

N'hésitez pas à proposer des personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site