VOTE | 35 fans

#110 : Rupture de théraphie

Réalisateur : John Dahl
Scénariste : Christopher Santos

La thérapeute spécialisée de Tara décide de mettre fin à leur collaboration. Un peu stressée par cette rupture, elle laisse place à T. qui séduit Jason. Marshall se met dans une colère noire.

Titre VO
Betrayal

Titre VF
Rupture de théraphie

Première diffusion
22.03.2009

Première diffusion en France
03.06.2010

Plus de détails

 Tara confie à sa caméra que les tatouages font mal, il ne faut laisser personne dire le contraire. Elle ne regrette pas, son tatouage lui rappellera ce moment avec Kate encore qu’elle ait moins souffert que le jour où elle a dû expulser ses 3 kg 400 de son utérus. Mais dans le salon du tatoueur, Tara entendait ce que T. entendait et dans sa cuisine, la veille, Alice a donné une bouteille d’huile à Tara.

Le docteur Ocean explique que le fait que l’hôte et le double partagent la même expérience simultanément s’appelle la co-conscience. Pour la thérapeute il s’agit d’un réel progrès et pense que ce moment peut se renouveler. Toutefois, elle informe Tara qu’à ce point du traitement, il est temps que sa patiente voit un autre thérapeute à sa place, possédant plus d’expérience de son cas. Tara est affectée par ce qu’elle considère comme une rupture. Le docteur Ocean voudrait qu’elle y voit non pas la fin de leur relation mais plutôt un passage à une étape supérieure du traitement. Elle pense utiliser les quatre séances restantes comme transition.

Marshall raconte à Petula sa soirée avec Jason et le baiser qu’ils ont échangé. Jason passe à côté d’eux sans les regarder. Plus tard il envoie un SMS à Marshall, radieux, pour lui donner rendez-vous sur le parking à vélo à la fin des cours.

Max travaille dans un jardin, Tara vient lui apporter des sacs recyclables et l’avertit de la décision du docteur Ocean.

 

Kate entre dans le bureau de Gene chez Barnabeez. Elle vient chercher son chèque. Gene ouvre son tiroir, Kate aperçoit une photo d’elle plus jeune, qu’il a prise sur le frigo. Il veut la lui rendre, mais elle ne veut plus la revoir maintenant, il peut la garder. Elle refuse également une photo de lui qu’il lui propose, pour quand ils ne sont pas ensemble.

Décontenancée, Kate se confie à Tonya qui lui conseille d’appeler les ressources humaines pour se plaindre de harcèlement sexuel. L’une de ses amies a attaqué son patron, ce qui lui a permis d’avoir une voiture et de nouvelles dents.

 

Charmaine a reçu un bon d’achat de sa dernière mission d’intérim. Elle a invité Tara pour une séance de SPA. Tara est inquiète, à l’idée de se faire masser, elle n’aime pas être touchée. Charmaine la rassure, sa sœur va adorer !

Dans le vestiaire, Charmaine admire ses nouveaux seins dans la glace. Elle veut être à son avantage pour son fameux deuxième rendez-vous le soir même avec son avocat environnementaliste. Tara se sent plaquée par le docteur Ocean et redoute d’avoir à tout recommencer avec un autre thérapeute. Charmaine répond qu’elle ment tout le temps aux hommes qu’elle fréquente et trouve que passer d’une étape à l’autre est mieux que le « c’est pas toi, c’est moi »… D’autre part elle rappelle à Tara qu’elle n’allait pas continuer à voir le docteur Ocean toute sa vie. Elle pense que le cas de Tara était peut-être trop pour elle, car en fait, Tara est quatre personnes.

 

Leur masseuse vient les chercher et les installe. Lorsque la masseuse insiste sur les points où elle sent des tensions, Tara se lève et s’assoit enroulée dans son drap sur la table de massage. La masseuse croyant à un malaise va chercher Charmaine. Lorsqu’elles reviennent toutes les deux, Gimme est recroquevillé sur le sol, le drap ramené en capuchon sur la tête. Charmaine s’approche, Gimme s’enfuit en renversant tout sur son passage et va s’accroupir plus loin. Charmaine s’approche à nouveau et aide T. à sortir des draps dans lesquels elle s’est emmêlée. Charmaine essaie de convaincre T. de laisser sa place à Tara, mais espiègle, T. s’en va en peignoir.

Chez les Gregson, Kate essaie d’entrer en contact avec les Ressources Humaines de Barnabeez. Max et Charmaine font irruption dans la cuisine. Max est au téléphone, Charmaine explique à Kate que Tara n’a apparemment pas apprécié le massage au SPA car elle est stressée ; de plus sa thérapeute arrête les séances. T. entre à ce moment, le peignoir sur le bras. Charmaine récupère le vêtement qu’elle a dû payer, en plus de l’embarras causé par T. Max lui assure qu’il remboursera les frais et emmène T. plus loin pour lui demander ce qu’il s’est passé puisqu’apparemment Gimme est apparu. T. répond qu’elle a déjà dit qu’elle ne connait pas Gimme. Elle va fumer dans le jardin, Max lui rappelle qu’elle ne doit pas en sortir. Charmaine qui a un rendez-vous voudrait rentrer chez elle pour se préparer mais Max lui demande d’attendre le retour de Tara.

T. assiste à l’arrivée en vélo de Marshall et Jason. T. drague Jason, Marshall lui demande d’aller dans sa cabane. T. s’éloigne quand elle comprend qu’ils veulent rester seuls, elle les observe de loin. Marshall s’excuse, chaque famille possède son mouton noir, mais Jason aime bien T. qu’il trouve marrante. Marshall propose d’aller dans sa chambre, Max sort sur le perron et appelle son fils. A regret, Ils conviennent de rentrer ensemble à vélo le lendemain.

Après le départ de Marshall, sous prétexte de lui faire ranger le vélo de Marshall, T. emmène Jason dans sa cabane.

Dans la cuisine, Max apprend à Charmaine et ses enfants, l’existence de Gimme, qui a comme un côté primitif, asocial. Un double qui détruit les fresques et pisse dans le lit des gens. Marshall est soulagé, il savait bien qu’il ne pissait pas au lit. Max propose d’attendre le retour de Tara pour prendre une décision.

Marshall veut aller voir comment va sa mère et se dirige vers la cabane. Il trouve T. et Jason enlacés sur le lit. Déçu, Jason donne des coups de pied dans la porte. Jason s’en va, T. laisse enfin la place à Tara. Comprenant la situation, elle voudrait rattraper Marshall mais il la repousse et va s’enfermer dans sa chambre.

Plus tard, Tara vient s’excuser auprès de Marshall mais il la met à la porte. Max prend sa femme dans les bras et lui apprend que T. a succédé à Gimme au SPA et que Charmaine et les enfants sont au courant. Max se veut rassurant et fait remarquer à Tara que Marshall a commencé sa cure de Billie Holiday.

Tara va se changer puis redescend dans le salon. Elle s’excuse auprès de Charmaine qui l’embrasse avant de rentrer chez elle.

Dans sa chambre, Kate appelle les Ressources Humaines de Barnabeez. Elle demande sur le répondeur qu’on la rappelle, précisant que son responsable est vraiment bizarre.

Pendant ce temps Marshall laisse tomber une allumette enflammée sur le lit de T. dans la cabane.

En voyant la cabane brûler, toute la famille se précipite pour éteindre l’incendie.

Marshall, allongé sur une chaise longue, regarde la cabane brûler.

Tara est dans sa chambre, devant sa caméra.

 

Tara : Les tatouages, ça fait mal. Ne laissez personne vous dire le contraire. Mais je ne regrette pas... car ça me rappellera toujours Kate. Et ça ne m'a pas fait aussi mal que faire sortir ses 3kg 400 de mon utérus. Mais il y a eu autre chose dans ce salon. - Je n'étais pas là... mais en fait, j'entendais ce que T. entendait avant de revenir. Et puis, hier soir... Je ne sais pas pourquoi ça arrive, ni comment... mais la sensation est... incroyable.

 

Chez le docteur Ocean.

 

Dr Ocean : Quand l'hôte et le double partagent la même expérience simultanément, ça s'appelle de la co-conscience. C'est un réel progrès, Tara.

Tara : Donc ça peut arriver plus souvent ?

Dr Ocean : Si vous continuez à travailler comme ça et à faire tant de progrès. À présent, je voudrais parler d'autre chose. Vu là où vous en êtes de votre traitement, je crois qu'il serait temps pour vous de voir un autre thérapeute, qui a plus d'expérience avec les patients comme vous. J'en ai parlé avec mon superviseur, qui est d'accord, et nous avons trouvé des personnes à recommander.

Tara : Si vous pensez que ça aidera qu'un autre thérapeute entre en jeu, allons-y plus fort.

Dr Ocean : En fait, vous verriez un autre thérapeute à ma place. Cet autre médecin auquel je pense, dirige un excellent programme.

Tara : Attendez, donc... vous... êtes en train de rompre ?

Dr Ocean : Techniquement, c'est une interruption.

Tara : Oh, mon Dieu, c'est pire. Vous me laissez tomber.

Dr Ocean : Non, Tara. Ce n'est pas ça. Laissez-moi... reformuler. Ça vous aidera d'y voir non pas la fin de notre relation, mais plutôt une remise de diplôme d'une étape de traitement à une autre. Et il nous reste encore quatre séances ensemble pour vous préparer à la transition.

Tara : Génial. Tout ce dont j'ai besoin... Plus de transitions.

 

Au lycée, Marshall parle avec Petula .

 

Petula : C'était un baiser à la « Tant qu'il y aura des hommes?

Marshall : Plutôt à la « Une place au soleil »

Petula : Marshall !

Marshall : Je sais. Attends, le voilà. Aie l'air... naturelle.

Petula :  Ce n'était pas très Montgomery Clift, ça.

Marshall : Il ne m'a peut-être pas vu.

Petula : Il est peut-être secrètement aveugle, ayant perdu la vue à cause d'une maladie infantile, mais il a un sonar, comme les chauve-souris.

Marshall : OK, ça suffit.

Petula : Écoute, Marshall, c'est super de te voir tout chamallow. Je ne veux juste pas te retrouver crucifié sur une barrière.

Marshall : Il est trop tôt pour cette référence. - Jason vient de m'envoyer un SMS, me demandant de le retrouver au parking à vélos après les cours.

Petula :  Ton vélo à des vitesses ?

Marshall : Il en a trois.

 

Max est chez une cliente. Il travaille dans le jardin.

 

Carol : Quand vous aurez ramassé les feuilles, assurez-vous d'utiliser les sacs en papier recyclé. Vous n'imaginez pas les critiques, l'an dernier. Ça nous a coûté beaucoup de votes.

Max : Mince.

Carol : Oui, il faut que toutes les plantes soient décorées de guirlandes. Ça doit donner un effet de gerbes de céréales.

Max : D'accord, pour qu'on rappelle aux donateurs notre grand héritage agricole, c'est ça ?

Carol : Exactement, Max, et...

Max : Excusez-moi, Carol !

 

Tara arrive en voiture.

 

Max : Salut, ouvre le coffre. Merci de m'aider pour ce truc. Le prends pas mal, mais Carol, c'est Alice sous acide. Ils sont biodégradables ?

Tara : Absolument.

Max : T'es la meilleure. Ça s'est passé comment avec Ocean ?

Tara : Océanique.

Max : Océanique ? C'est-à-dire ?

Tara : C'était intéressant. Elle croit que j'ai bien progressé, mais elle veut aussi interrompre notre thérapie dans un mois.

Max : Quoi ? C'est quoi ce bordel ? On a besoin d'elle. Pourquoi elle ferait ça ?

Tara : Je ne suis pas vraiment sûre.

Carol : Bonjour, Tara. Max, je ne sais pas comment dire ça, mais... Il est certifié ?

Max : Octavio ? Totalement.

Carol : Oh, Dieu merci. Dès que vous serez prêt, on doit parler coloquintes et calebasses.

Max : J'arrive, Carol. - On va faire quoi maintenant ?

Tara : Là de suite, je vais récupérer Charmaine, et puis je vais me préparer... pour ma dernière séance de thérapie.

Max : OK. Ça a l'air bien.

Carol : Max ? Max. Max ! Ils ratissent mes bulbes ! Max !

Max : Merde. Je dois y aller.

Carol : Arrêtez ça.

 

Kate arrive chez Barnabee’s.

 

Gène : Alors, tu te sens comment aujourd'hui ? Bien remise ?

Kate : À 100%.

Gène : C'est grâce à mon petit colis.

Kate : Oui. La soupe était bonne. Merci. Je viens récupérer mon chèque.

Gène : Tu sais, chaton, une absence pour une fausse maladie est un bon motif de suspension. Et/ou le retrait d'un jour de paye ou carrément le renvoi, selon la volonté du gérant. C'est la convention ici. Trouve une meilleure excuse.

 

Kate aperçoit sa photo, prise sur le frigo par Gene.

 

Kate : Putain, c'est quoi ça ?

Gène : Je l'ai vue sur ton frigo, j'ai pas pu résister.

Kate : Tu as volé une photo de moi ? Qu'est ce qui t'a pris ?

Gène : Elle me fixait. Je te la rends, si tu veux.

Kate : Non, non. Non, ça va. En fait, Je ne veux plus jamais la revoir.

Gène : Peut-être que tu veux une photo de moi, pour quand on ne peut pas être ensemble.

Kate : Non, ça va. C'est bon.

 

Tara a rejoint Charmaine.

 

Charmaine : Je suis contente que tu viennes. Le bon d'achat va expirer.

Tara : Un bonus du centre d'endoscopie ?

Charmaine : Non, ça vient de la mission intérim dans cette boîte dans le bâtiment. Après trois mois à répondre au téléphone à côté d'un marteau-piqueur, ils ont eu pitié.

Tara : J'espère que je ne le gâcherai pas.

Charmaine : Écoute, si tous ceux qui passent tout leur temps et argent en thérapie allaient au spa à la place, le monde se porterait bien mieux.

Tara : Peut-être. Je suis juste... pas convaincue à l'idée de me faire masser. Je n'aime pas être touchée.

Charmaine : Tu vas adorer. Crois-moi.

 

Chez Barnabeez, Kate parle avec Tonya.

 

Tonya : La photo est bien ?

Kate : On s'en fout de ça ! C'est flippant.

Tonya : Oui, c'est vrai. Et d'habitude, il est plus subtil.

Kate : D'habitude ?

Tonya : À part maintenant. C'est une nouvelle recrue. C'est peut-être un bon argument pour te plaindre de harcèlement sexuel. Tu devrais appeler la direction. La cousine d'une amie de ma sœur a attaqué son patron.

Elle a eu une voiture et de nouvelles dents.

 

Gène : Donc s'il y a une chose que tout vrai bon membre de la famille Barnabeez sait, c'est qu'on n'entretient pas de relations en dehors du boulot.

Kate : T'inquiète. Je partais.

 

A l’intérieur du SPA.

 

Tara : Tu voulais venir ici juste pour exhiber ton nouveau présentoir.

Charmaine : Oui. Mais je veux aussi resplendir ce soir. C'est le fameux deuxième rencard. J'ai déjà dit qu'il est avocat environnementaliste ?

Tara : 30 fois. Tu penses qu'Ocean m'a plaquée à cause de quoi ?

Charmaine : Va savoir, Tara. Enfin... On ne sait jamais pourquoi quelqu'un rompt. Je mens tout le temps aux mecs, et c'est clair qu'ils me mentent.

Tara : Peut-être que plaquée n'est pas le bon mot. On ne sortait pas ensemble.

Charmaine : On dirait bien que si. Faut reconnaître qu'elle est douée, avec son histoire de diplôme. Je la ressortirai. C'est tellement mieux que, "C'est pas toi, c'est moi."

Tara : Tu pourrais être un peu plus compatissante.

Charmaine : Je compatis. Tu prévoyais quoi ? Tu pensais continuer à la voir toute ta vie ?

Tara : Non. Jusqu'à ce que j'aille mieux. C'était la première de confiance. Maintenant il faut tout recommencer avec quelqu'un d'autre.

Charmaine : Peut-être que tu étais trop pour elle. T'es un sacré cas, Tara.

Tara : Ça veut dire quoi ?

Charmaine : Vous êtes quatre. Plus Ocean. Ce n'est pas une relation. C'est une orgie.

Esthéticienne : Mesdames, c'est l'heure de vos massages. Vous pouvez vous étendre, très chère. Posez votre tête ici.

Tara : Dans le... gros beignet ?

Esthéticienne : C'est ça.

Tara : D'accord.

Esthéticienne : Voyons. C'est parti. Je vais commencer très doucement...

 Et vous me dites si vous voulez quelque chose de plus tonique. Toutes les tensions sont ici. C'était trop fort ?

 

Tara se lève brusquement, l’esthéticienne va chercher Charmaine. Lorsqu’elles reviennent dans le salon, c’est gimme, recroquevillé dans un coin, recouvert du drap qu’elles trouvent.

 

Esthéticienne : Pardon, Madame, c'est votre sœur.

Charmaine : Évidemment. Mon Dieu ! Ça va ?

Gimme : Dégagez, les poufiasses !

Charmaine : Mon Dieu ! Elle va bien. Elle a une sorte de phobie du contact. Tara, c'était quoi ? Ce... ce truc... ?

 

C’est T. que Charmaine dégage des draps.

 

T. : Je ne sais pas de quoi tu parles.

Charmaine : Ce... ce truc.

T. : T'es tarée.

Charmaine : Je sais que tu ne m'aimes pas, mais il va falloir s'entendre un petit peu ? C'était vraiment flippant, ce truc. T., il faut laisser Tara tranquille un petit moment.

T. : Pourquoi je ne te laisse pas, toi ? Putain, ouais !

Charmaine : Je vais juste...

 

Chez les Gregson.

 

Répondeur : Bienvenue au bureau des ressources humaines de Barnabeez. Si vous voulez rejoindre la famille Barnabeez, tapez ou dites 1. Si vous êtes déjà un membre...

 

Max entre avec Charmaine, Kate raccroche.

 

Kate : Papa, tu es rentré.

Max : Salut, ma puce. Tu n'aurais pas vu T., par hasard ?

Kate : Non, pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle a fait ?

Max : Elle a eu un épisode au spa, et emmerdé ta tante.

Charmaine : Je suis à nouveau tendue.

Kate : Un épisode comment ?

Charmaine : Max ?

Max : Attends.

Charmaine : Apparemment ta mère n'aime vraiment pas les massages.

Kate : Il s'est passé quoi ? Ça va ?

Charmaine : Oui, elle va bien. Elle... est juste stressée parce que sa thérapeute l'a virée.

Max : Elle ne l'a pas virée. Ce n'est pas son patron.

Charmaine : Max, sa thérapeute a rompu avec elle.

Kate : Pourquoi elles rompent ?

 

T. entre à ce moment.

 

T. : Qui a rompu ?

Charmaine : Tu vois, ça c'est à moi. Ça a été débité sur ma carte.

Max : Je te rembourserai, Charmaine. – Hé ! Lâchez ça, bordel.

Charmaine : Connasse.

T. : Vieille pute.

Charmaine : Va te faire foutre. Pitié.

Max : Il s'est passé quoi ?

T. : Elles m'emmerdaient. Fallait que je me casse.

Max : On dirait que Gimme est apparu. Tu sais pourquoi ?

T. : Putain, je t'ai déjà dit que je connais pas ce truc, Gimme.

Max : D'accord. Je te crois. Tu vas dans la cabane, te calmer un peu ?

T. : Je suis déjà calme. Je suis cool-cool-cool. J'ai besoin d'une clope après cet interrogatoire.

Max : Tu sors pas du jardin.

T. : Oui, Papa.

Charmaine : Max, je sais que c'est encore tout frais, mais j'ai un rencard ce soir et je n'ai pas l'intention de le louper. Tu pourrais me ramener chez moi pour que je lisse mes cheveux, et me fasse belle ?

Max : Tu pourrais rester jusqu'au retour de Tara, s'il te plaît ?

Charmaine : Ça va prendre combien de temps ?

Max : Je ne sais pas.

Charmaine : Bien sûr, d'accord.

 

Marshall et Jason arrivent en vélo.

 

Marshall : C'était... Je... T'as raison. C'est le meilleur chemin pour rentrer.

Jason : Ouais. C'est génial par là. Bien plus simple, loin des autres.

Marshall : Révérend, tu prêches un converti.

T. : Yo, la forme, les mecs ?

Marshall : Je crois que tu connais déjà T. ?

T. : Vous rentrez en vélo ?

Jason : Je passe par ces chemins tous les jours.

T. : C'est comme ça que tu gardes ton corps si musclé.

Marshall : Tu ne devrais pas regarder Jerry Springer ?

T. : Ouais. Mais Charmaine est à la maison.

Marshall : Pourquoi tu ne vas pas dans la cabane ?

T. : On ne fume pas dans la cabane ! Vous voulez être seuls. Ça me va. T. ne juge personne.

Marshall : Désolé. Chaque famille a son mouton noir.

Jason : Je l'aime bien. Elle est marrante.

Marshall : Tu apprécies même ma famille. Tu veux qu'on traîne ensemble ?

Jason : Ouais, bien sûr. On n'a qu'à rentrer à vélo demain.

Marshall : Je voulais dire... Traîner... dans ma chambre... qui est un endroit calme et loin de tout le monde.

Jason : Je m'en suis aperçu le week-end dernier.

Marshall : C'était si terrible ?

Jason : C'était pas mal du tout.

Marshall : On peut le refaire. On pourrait le faire maintenant.

 

Max apparait sur le perron.

 

Max : Marsh’, tu peux rentrer ?

Marshall : Maintenant, papa ? À ce... moment de l'histoire ?

Max : Ouais, c'est important. Salut, Jason.

Marshall : Merde. Je déteste quand c'est important.

Jason : Tranquille, mec. Demain... on refera du vélo.

Marshall : D'accord. Cool. À plus.

 

Jason ramasse son vélo et s’apprête à repartir, T. n’était pas loin.

 

T. : Tu vas laisser le vélo de Marshall comme ça ?

 

Jason : Où il le range ?

T. : Viens. Je te montre. Par là. - T'es le mec de Marshall, hein ?

Jason : Je ne suis le mec de personne.

T. : Juste les avantages. Mais t'aimes les mecs, non ?

Jason : Peut-être.

T. : T'aimes les nanas ?

Jason : Peut-être.

T. : Peut-être... que t'es bisexuel.

Jason : Peut-être que j'ai 16 ans.

T. : On a le même âge, tu sais.

Jason : Vous êtes sûre ?

T. : Tout à fait sûre. Je suis très mature pour mon âge.

 

Dans la cuisine.

 

Kate : C'est putain de bizarre. Le nouveau double de maman est un putain d'animal ?

Marshall : Pourquoi tu dis putain tout le temps ?

Max : Ce n'est pas un animal. C'est comme un... côté primitif d'elle. Préverbal. Asocial. Un double qui détruit les fresques et pisse dans le lit des gens.

Marshall : Je savais que je ne pissais pas au lit.

Kate : Oh, mon Dieu.

Marshall : C'est un vrai soulagement. Et en même temps pas du tout.

Kate : Putain de putain.

Max : Autre chose, Kate.

Kate : Putain.

Charmaine : Bon, c'est génial. Tara pense qu'elle est un genre de rottweiler. Félicitations, Marshall. Tu as enfin eu le chien que tu voulais tant.

Marshall : La ferme.

Kate : Tu peux mettre un verrou à ma porte ? J'ai pas envie que Maman rentre et me pisse dessus.

Max : Elle ne va pas te pisser dessus.

Charmaine : Pas si tu la sors avant.

Max : Bon, je sais que c'est stressant, mais tu devrais peut-être garder ça pour toi ?

Désolée.

Kate : Qu'est ce qu'on va faire ?

Max : Rien, tant que Maman n'est pas là. OK ? Aucune décision sans elle. D'accord ?

Marshall : Je vais voir comment elle va.

Max : Bonne idée, Marsh.

Charmaine : Merci, Marsh.

 

Dans la cabane, Marshall trouve T. et Jason en train de s’embrasser.

 

T. : Casse-toi de là.

Marshall : Toi, tu te casses de là.

Jason : Marsh, mec, je... Je suis désolé.

T. : Arrête ça.

Marshall : C'est n'importe quoi !

 

Tara : Marshall !

Marshall : T'approche pas.

Charmaine : Qu'est ce que...

Marshall : À ton putain d'avis ?

Tara : Ce n'était pas moi. Je n'aurais jamais...

 

Marshall est allongé sur son lit. Tara entre dans la chambre.

 

Tara : J'aimerais pouvoir te protéger de...

Marshall : Je peux me protéger.

 

Il lui fait signe de sortir, Max la prend dans ses bras.

 

Max : Viens. Je suis désolé de pas avoir eu le temps.

Tara : Alors quoi, T. est apparue au spa ?

Max : Ouais, après Gimme.

Tara : Merde.

Max : Aucun blessé. Pas de dégâts. Juste une impression bizarre. J'ai arrangé le coup avec la direction. On doit juste à Charmaine un peignoir et un massage.

Tara : Charmaine sait pour Gimme ?

Max : Et les enfants.

Tara : Mon Dieu.

 

Kate passe dans le couloir.

 

Kate : Désolée, mais les choses deviennent trop grotesques ici, donc je passe la nuit chez Tanya. Au moins, ses parents sont juste des poivrots.

Tara : Pauvre Marshall.

Max : Il va bien.

Tara : Comment ?

Max : Il ira bien. Écoute. Il a commencé sa cure de Billie Holiday. Laisse-lui du temps. Viens.

 

Dans le salon, Charmaine est au téléphone.

 

Charmaine : Non. Je n'avais jamais entendu ça. Mais continue. On peut se retrouver à 19 h 30 ? On peut continuer plus tard ? Mon chef vient d'arriver. - Moi aussi. - À plus tard. - Quoi ? Tu es mon chef.

Tara : Je suis désolée. Je vais me rattraper.

Charmaine : Comment ? Tu sais quoi ? J'avais besoin d'un nouveau peignoir. Quelle journée.

 

Dans sa chambre, Kate rappelle le siège de barnabeez.

 

Répondeur : Bienvenue au bureau des ressources humaines de Barnabeez. Si vous voulez rejoindre la famille Barnabeez, tapez ou dites 1. Pour votre candidature, tapez ou dites 2. Pour un de nos chargés des ressources

humaines, tapez ou dites 8.

Kate : 8.

Répondeur : Je suis désolé, je n'ai pas compris...

Kate : 8 !

Répondeur : Bienvenue...

Kate : 8. Putain de 8 !

Répondeur : Veuillez laisser votre nom, numéro de magasin, et coordonnées après le bip.

Kate : Bonjour, ici Kate Gregson. Je suis au magasin numéro 437 à Overland Park. Vous pouvez me rappeler. Mon numéro est le 913 555-0173. Rappelez-moi. Mon responsable est vraiment bizarre.

 

Marshall fait tomber une allumette enflammée sur le lit de la cabane de T.

Charmaine s’en va, Kate voit de sa fenêtre la cabane de T. en feu.

 

Tara : Bon rendez-vous.

Charmaine : Je vais sûrement le foirer.

Tara : Peut-être. Avec cette attitude.

Kate : La cabane est en feu !

Max : Quoi ? Bordel ! Prends l'autre tuyau. Par ici.

 

Allongé sur une chaise longue, Marshall regarde la cabane brûler.

 

Tara is at her therapist

Tara: Tattoos really hurt. Don't let anyone tell you they don't. But I don't regret it... because it'll always remind me of Kate. And it didn't hurt nearly as much as pushing all 8 pounds, 7 ounces of her through my birth canal. But something else happened in that tattoo parlor.

 

[FLASHBACK]

T.: Sometimes she pretends...

Kate: ...Mom's blood...

T.: ...a french canadian ho-bag...

Kate:...Mom's skin...

T.: ...Used to go out with Lance Armstrong...

Kate:...Mom's teeth, mom's hair...

T.: Just do it, Luther.

Luther: You sure?

Kate:You're a visitor, and you know it.

T.: Do it, baby.

[END OF FLASHBACK]

 

Tara: I wasn't there... but I could actually hear what T. was hearing before I transitioned. And then there was last night... I don't know why it's happening or how... but the feeling is... incredible.

Therapist: When the host and the alter share the same experience simultaneously, it's called co-consciousness. This is quite a breakthrough, Tara.

Tara: So can I expect this to happen more often?

Therapist: If you continue to work so hard and make such progress. Now, I want to discuss something else. Given where you are in your treatment, Tara, I think it might be time for you to see another therapist, one who has more experience with D.I.D. patients. I've discussed this with my clinical supervisor who agrees, and we've come up with some recommendations together.

Tara: If you think it'll help to throw another therapist into the mix, then let's push even harder.

Therapist: You'd actually be seeing another therapist instead of me. This other doctor I'm thinking of runs an excellent program.

Tara: Wait, so... you're... breaking up with me?

Therapist: Technically, it's a termination.

Tara: Oh, god, that's even worse. You're just giving up on me.

Therapist: Oh, no, Tara. It's not like that. Let me... reframe this for you. It'll help if you think of it not as the end of our relationship, but as a sort of graduation from one stage of treatment to another. And we'll still have four more sessions together to help you through the transition.

Tara: Great. Just what I need... More transitions.

 

Marshall is woth his friend, Petula, in the hall of the school.

Petula: So a kiss like from here to eternity?

Marshall: More like a place in the sun.

Petula: Marshall!

Marshall: I know. Look, he's coming. Just... just act natural.

Jason walks by with his friends, whitout seeing Marshall.

Petula: Well, that wasn't very Montgomery Clift of him.

Marshall: Maybe he didn't see me.

Petula: Yeah, and maybe he's secretly blind, like he lost his eyesight to childhood fevers, but he developed sonar like a bat. Okay, that's enough. Look, Marshall, I mean, it's great to see you all oogly and everything. I just don't ever wanna find you crucified on a fence.

Marshall: Too soon for that reference. Look, Jason just texted me, asking to meet him at the bike trails after school.

Petula: Does your bike even have gears?

Marshall: Three of them.

 

Max is installing some decorations into the garden of a mansion.

Caroll: So when all the leaves are bagged, and make sure you use the bags made of recycled paper. You wouldn't believe the flack we got last year. Cost us a lot of votes. Bummer. Yes, we want all the decorative grasses cinched with bunting. The effect should be like sheaves of grain.

Max: Right, right, so you can remind the mayor's donors of our great agricultural heritage, right?

Caroll: Exactly, Max, and...

Someone honks.

Max: Excuse me, Carol!

Max goes to the front of the mansion, Tara is waiting in her car.

Max: Hey, pop the trunk. Thanks for helping me out with this stuff. No offense, but Carol's like fucking Alice on meth. Are these biodegradable?

Tara: Totally.

Max: You're the best. How'd it go with ocean?

Tara: Oceanic.

Max: Oceanic? What's that mean?

Tara: Well, it was interesting. She thinks I'm making real progress, but she also wants to terminate our therapy in a month.

Max: What? What the fuck? We need her. Why'd she do that?

Tara: I'm not exactly sure.

Caroll comes over.

Caroll: Oh, hi, Tara. Max, I don't know how to say this, but... Is he documented?

Max: Octavio? Very much so.

Caroll: Oh, thank heavens. Okay, so as soon as you're ready, we need to talk mums and gourds and what not.

Max: You got it, Carol. What are we gonna do now?

Tara: Right now I'm gonna pick up Charmaine, and then I'm going to process... my last therapy session.

Max: Okay. Sounds good.

Caroll: Max? Max. Max! They're raking up my bulbs! Max!

Max: Shit. Stop that. I gotta go.

 

Kate arrives at Barnabeez.

Gene: So how are you feeling today? All fixed up?

Kate: 100%.

Gene: It must have been my care package.

Kate: Yeah. The soup was great. Thanks. I'm just here for my check.

Gene: You know, Kitty, any shift missed due to malingering is justifiable cause for suspension. And/or the withholding of one day's pay or the outright dismissal at the manager's discretion. It's in the Barnabeez covenant. You have to come up with a better excuse.

Kate notices the picture of her in Gene's drawer.

Kate: What the hell is that?

Gene: I saw it on your fridge, and I couldn't resist.

Kate: You stole a picture from me? What the hell were you thinking?

Gene: It was looking right at me. Look, you can have it back if you want.

Kate: No, no, no. No. It's okay. Actually, I don't ever want to see it again.

Gene: Well, maybe you'd like a photo of me too for those times that we can't be together.

Kate: No. That's okay. I'm good.

 

Charmaine and Tara arrive at a massage center.

Charmaine: I'm glad you came around. This gift certificate's about to expire.

Tara: The endoscopy center gives perks like this?

Charmaine: No, it's from that temp job I had at that construction company. I think after three months of answering phones next to a pile driver, they felt sorry for me.

Tara: I just hope you're not wasting it on me.

Charmaine: Look, if all the people who spent all their time and money at therapy each week just took a spa day instead, the world would be a much saner place.

Tara: Maybe. I'm just... I'm still not sure about the massage part. I just don't like stranger, touching me.

Charmaine: You're gonna love it. Trust me.

 

At Barnabeez, Kate is discussing Gene's weird behavior with Tonya.

Tonya: Wow! Well, is it a good picture?

Kate: Who cares if it's a good picture? It's creepy.

Tonya: Yeah, you're right. And he's usually more subtle than that.

Kate: Usually?

Gene is giving a tour to the new trainee.

Tonya: Well, except for right now. That's the new trainee. You know, you might have grounds for sexual harassment. You should call H.R. My sister's best friend's cousin. You don't know her. But she sued her boss, and she got a white Lexus and invisaligns.

Gene comes near them.

Gene: So if there's anything that every good and true member of the Barnabeez family knows, it's that there's no fraternizing or loitering when you're off the clock.

Kate: Don't worry. I was just leaving.

 

Tara and Charmaine are in the bathroom of the massage center.

Tara: Oh, you just wanted to come here so you could show off your new rack.

Charmaine: True. But I also need to glow tonight. It's the all-important second date. Did I mention he's an environmental lawyer?

Tara: 30 times. So why do you think Ocean just suddenly dumped me?

Charmaine: Who knows, Tara? I mean... We never know why someone breaks up with us. I mean, I lie to guys all the time, and I'm sure they lie to me. 

Tara: Well, maybe dumped is a wrong word choice. We weren't actually dating.

Charmaine: Sure sounds like you were. I mean, gotta give her credit, though, for that graduation line. I'm gonna bust that one out. It's so much better than, "it's not you, it's me."

Tara: You know, you could be a little more sympathetic.

Charmaine: I am sympathetic. I mean, what was your plan? Did you think you were gonna keep seeing her for the rest of your life?

Tara: No. Just until I got better. She was the first therapist I could trust. Now I have to start all over again with someone else.

Charmaine: Well, maybe you were too much for her. I mean, you are a handful, Tara.

Tara: What does that mean?

Charmaine: There's four of you. Plus Ocean. That's not a relationship. It's an orgy.

Woman: Ladies, it's time for your massages.

 

Tara is alone with a masseuse.

Masseuse: Okay, you can lie flat, dear. Just rest your head here.

Tara: In the... big donut thingy?

Masseuse: That's right.

Tara: All right.

 

Masseuse: Let's see. Here we go. Now, I'm gonna begin very gently... And you just let me know if you'd like something more intense. (She starts rubbing Tara's back) You carry all your tension here. (Tara sits up) Was that too much?

The masseuse rushes over to Charmaine.

Masseuse:  I'm sorry, ma'am, but it's your sister.

Charmaine: Of course it is. Tara...

Tara has transitionned to Gimme.

Charmaine: Oh my God! Are you okay?

Gimme starts running, carrying off all the sheets hanging from the ceiling, and scaring everyone in the room. Gimme finally transitions to T.

T.: Hands off, bitches!

Charmaine: God! She's okay. She's got a touch phobia thing. Tara, what was that? That... That fit thing?

T.: I don't know what you're talking about.

Charmaine: That... That thing.

T.: You're fucked up.

Charmaine: T. look, I know you don't like me, but we're gonna have to put up with each other for a little bit, okay? That was really scary back there. T. you're gonna have to just leave Tara alone for a little while.

T.: Why don't I leave you alone? Fuck, yeah!

T. leaves the room.

Charmaine: I'm just gonna...

Charmaine goes after her.

 

At home, Kate is trying to reach the Barnabeez human ressources.

Voice, on the phone: Welcome. You have reached Barnabeez' human resources office. If you would like to join the Barnabeez family, press or say one. If you are already a member... (She hangs up) Dad. You're home.

Max: Hey, honey. You haven't seen T. by any chance, have you?

Kate: No. Why? What'd she do now?

Max: Had an episode at the spa, dissed your aunt.

Charmaine: And now I'm all tense again.

Kate: Define episode.

Charmaine: Max?

Max: Wait.

Charmaine: Well, apparently your mom really doesn't like massages.

Kate: What happened? Is she okay?

Charmaine: No, she's fine. She... just kind of got stressed out because her therapist is terminating her.

Max: She didn't terminate her. It's not Robocop.

Charmaine: Max, her therapist is breaking up with her.

Kate: Why are they breaking up?

T.: Who's breaking up?

Charmaine: You know what? That is mine. We charged it to my credit card.

Charmaine tries to take her robe back from T.

Max: I'll reimburse you, Charmaine. Hey! Fucking knock it off.

Charmaine: Jackass.

T.: Old bitch.

Charmaine: Fuck yourself.

Max: God, please. What happened at the spa?

T.: They were all up in my shit. I had to get out of there.

Max: Sounds like Gimme came out. Any idea why?

T.: Man, how many times do I have to tell you I don't know shit about that Gimme shit.

Max: All right. I believe you. Why don't you go out to the shed and chill out for a bit?

T.: 'Cause I'm already chill. I'm the chill-chill-chillingest. Now I need to smoke because of this interrogation.

Max: No further than the yard.

T.: Yes, dad!

Charmaine: Max, I know you guys are still sorting shit out, but I have a date tonight that I do not intend to miss. So do you think you could drive me home so I could flat-iron my hair and get my glow on?

Max: You think you could stay here till Tara comes back, please?

Charmaine: How long's that gonna be?

Max: I don't know.

Charmaine: Sure. Fine.

 

Marshall and Jason arrive at home, with their bikes.

Marshall: That was... I... You're right... That's definitely the best way home.

Jason: Yeah. It's great up there. So much simpler, away from everyone else.

T. comes over.

T.: Hey, reverend, you're preaching to the choir. Yo, whassup, boys?

Marshall: I believe you've met T. before.

T.: You been out ridin', huh?

Jason: I take the bike trails home every day.

T.: So that's how you keep your trunk packed so tight.

Marshall: Shouldn't you be watching Jerry Springer?

T.: Yeah. But Charmaine's in the house.

Marshall: Then why don't you go hang out in the shed?

T.: No smokin' in the shed! You want some alone time. Hey, I'm cool. T. don't judge. Sorry. Every family's got a downwardly mobile one.

Jason: I like her. I think she's funny.

Marshall: You even like my family. So do you wanna hang out again?

Jason: Yeah, definitely. Let's ride our bikes home again tomorrow.

Marshall: I meant kind of... Hang out... in my room... which is a very peaceful place away from other people.

Jason: You know, I noticed that last weekend.

Marshall: It wasn't bad, was it?

Jason: It wasn't bad at all. We can do that again.

Marshall: We could do that now, you know.

Max: Can I see you inside?

Marshall: Right now, dad? This... Moment in history?

Max: Yeah, it's important. Hey, Jason.

Marshall: Shit. I hate important.

Jason: Be cool, bro.  Tomorrow... we ride again.

Marshall: All right. Cool. See ya.

Marshall goes in.

T.: You just gonna leave Marshall's bike there?

Jason: Where does he keep it?

T.: Come on. I'll show ya. (T. leads him to the shed) Over there. You're Marshall's bf, huh?

Jason: I'm not anybody's bf. Just gettin' benefits.

T.: You like boys though, right?

Jason: Maybe.

T.: You like girls?

Jason: Maybe.

T.: Maybe... you're bisexual.

Jason: Maybe I'm 16.

T.: We're the same age, you know.

Jason: Are you sure?

T.: Very sure. I'm just mature for my age.

 

In the kitchen...

Kate: It's just fucking bizarre.  So mom's new alter is a fucking animal?

Marshall: Why do you have to say fuck all the time?

Max: It's not an animal. It's like a... primitive side of her. Preverbal. No social skills. Kind of alter that defaces murals and pees in people's beds.

Marshall: I knew I didn't wet the bed. That is such a relief. And yet not at all.

Kate: Fuckety fuck fuck.

Max: New word, Kate.

Kate: Fuck.

Charmaine: Well, this is fantastic. Tara thinks she's a rottweiler or something. Congratulations, Marshall. You finally got that dog you always wanted.

Marshall: Shut up.

Kate: Dad, can you please install a lock on my door? I just realized that I don't want mom to come in and pee on me.

Max: She's not gonna pee on you.

Charmaine: Not if you walk her regularly.

Max: Okay, I know it's a stressful time, but, you know, maybe you can keep your shit together?

Charmaine: Sorry.

Kate: So what are we gonna do?

Max: Nothin' till mom comes home. Okay? No decisions without her. Agreed?

Marshall: I'm gonna go check on her.

Max: Good idea, Marsh.

Kate: Thanks, Marsh.

 

Marshall goes to the shed and finds T.  and Jason heavily kissing.

T.: Get the hell outta my shit.

Marshall: You get the hell out.

Jason: Marsh, man, I am... I am so sorry.

Marshall starts kicking the wall of the shed. T. transitions to Tara.

Tara: Stop it.

Jason leaves.

Marshall: This is fucking bullshit!

Marshall leaves, pissed off. Tara goes after him.

Tara: Marshall!

Marshall: Just get away from me.

Tara: What did I...

Marshall: What do you fucking think?

 

Tara enters Marshall's bedroom. He is lying on the bed, his back facing the door.

Tara: That wasn't me. I would never... I wish I could protect you from...

Marshall: I can protect myself.

He stands up and goes to the door, forcing her to leave. Max comes upstairs and hugs Tara, who is crying.

Max: Come on. I'm sorry I didn't have the time today.

Tara: So what, T. came out at the spa?

Max: Yeah, after Gimme.

Tara: Shit.

Max: Nobody got hurt. No damage done. Just a weird appearance. I smoothed it over with management. We just owe Charmaine a plush robe and a massage.

Tara: Charmaine knows about Gimme?

Max: And the kids.

Tara: Jesus.

Max: Sorry, but things are just getting way too grotesque here, so I'm staying the night at Tanya's. At least her parents are just boozers.

Tara: Poor Marshall.

Max: He's okay.

Tara: How?

Max: He's gonna be okay. Listen. He's taking the Billie Holiday cure right now. Just give him some time. Come on.

 

Tara goes downstairs, to talk to Charmaine.

Charmaine, on the phone: No. I've never heard that before. But go on. Can we make it 7:30 instead? Can we continue this later? My boss just walked in. Me too. I'll see you soon. Bye. What? You are my boss.

Tara: I'm sorry about today. I'll make it up to you.

Charmaine: How?

Tara: You know what? I needed a new robe anyhow.

Charmaine: What a day.

 

Kate is in her bedroom. She is calling Barnabeez Human Ressources.

Voice: Welcome. You have reached Barnabeez' human resources office. If you would like to join the Barnabeez family, press or say one. To check the status of your application, press or say two.

 

Marshall enters the shed. He fires up a match and drops it. Then, he leaves the shed.

 

In Kate's room...

Voice: For one of our human resources professionals, press or say eight.

Kate: Eight.

Voice: I'm sorry, I did not understand...

Kate: Eight!

Voice: Welcome...

Kate: Eight. Fucking eight!

Voice: Please leave your name, store number, and contact information after the tone.

Kate: Hi, this is Kate Gregson. I am at store number 437 in Overland Park. And, you can call me back. My number is 913-555-0173. Please call me back. My manager is a total freak show.

Hearing a strange sound coming from outside, Kate goes to her window, and peeks outside.

 

Downstairs...

Tara: Have a good date.

Charmaine: I'll probably fuck it up.

Tara: Maybe. With that attitude.

Kate runs down the stairs.

Kate: Hello! The shed's on fire.

Max: What?

Everyone run into the garden. Marshall is enjoying the fire.

Max: Holy shit! Get the other hose. Right there.

 

[END]

 

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

teddymatt 
01.09.2016 vers 05h

breched 
Date inconnue

elyxir 
Date inconnue

Olyne 
Date inconnue

langedu74 
Date inconnue

souplineuh 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente

Photo du mois
22.07.2018

Viola Davis
22.08.2018

Toni Collette
24.07.2018

Keir Gilchrist
24.07.2018

Brie Larson
24.07.2018

John Corbett
23.07.2018

Les Forums
22.07.2018

Actualités
Brie Larson est Captain Marvel

Brie Larson est Captain Marvel
Bientôt Brie Larson (alias Kate) jouera le rôle de Carole Danvers, Captain Marvel. Les premières...

Patton fait son cinéma

Patton fait son cinéma
Patton Oswalt (Neil) joue au côté de Emma Watson et Tom Hanks dans The Circle. Le film sorti en...

Brie fait son cinéma

Brie fait son cinéma
Brie Larson (Kate) est à l'affiche du film Free Fire de Ben Wheatley qui sort aujourd'hui. Synopsis...

Focus sur USOT

Focus sur USOT
Héhé ! Découvrons (ou redécouvrons) ensemble United States Of Tara à travers un nouveau Focus Sur....

Sortie cinéma | Krampus avec Toni Colette

Sortie cinéma | Krampus avec Toni Colette
Toni Collette est à l'affiche du film Krampus, sorti mercredi 4 mai dans les salles de cinéma...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Notre série était diffusée sur Showtime, mais quelle autre série aimez-vous de cette chaine ?

Total : 45 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:36

Pas besoin de connaitre la série

choup37, Hier à 18:58

Plein de coms pour le nouveau design de FBI portés disparus.. mais personne pour parenthood?

BenMason, Hier à 21:40

Bonsoir, n'oubliez pas de venir faire un tour sur le quartier de Falling Skies! Bonne soirée!

Locksley, Aujourd'hui à 10:17

Nouveau jeu HypnoChance : 3 coffrets DVD de la saison 1 de The Hollow Crown sont en jeu ! Bonne chance !

cinto, Aujourd'hui à 17:59

La rentrée chez Ma Sorcière Bien aimée est magique; Tabatha change tout à l'école. C'est le sondage; un petit coucou, vote et com? Merci.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site